ActualitésSociété

NÎMES Les Aficionados Practicos intègrent les « quartiers »

Jeunes et moins jeunes étaient réunis au Chemin-Bas DAvignon pour mettre en valeur et expliquer la tauroimachie photo Marion Duluc).
Jeunes et moins jeunes étaient réunis au Chemin-Bas D'Avignon pour mettre en valeur et expliquer la tauromachie (Photo Marion Duluc).

Comme à leur habitude, les Aficionados Practicos via leur association (AFAP), organisaient au Chemin-Bas d'Avignon leur deuxième action de promotion et de découverte de la tauromachie au coeur des quartiers Nîmois.

Les "quartiers" n'ont pas un accès facile et clair à la culture tauromachique. Pour tenter de désenclaver ces populations via une ouverture aux traditions locales très codifiées, l'association des Aficionados Practicos a décidé d'organiser dix rencontres "découverte", la deuxième se déroulait au Chemin Bas d'Avignon.

Comme toujours, plus de trente personnes du quartier sont venues au Centre Socio Culturel et Sportif André Malraux.  C'est par l'intermédiaire de son directeur Jean-Christophe Lacage, qu'il a fallu s'essayer au maniement des capes et muletas. La compréhension de l'habillage du cheval de piques était confiée à Georges et Gaston, monosabios de la cavalerie Alain Bonijol.

On y a parlé lexique, croyances, techniques, valeurs portées, courage, peur, mort, règlement... La corrida est un art complexe et en  acquérir bases peut permettre une intégration au tissu local de certains habitants de quartiers plus ou moins sensibles.

Le prochain rendez-vous aura lieu durant la seconde quinzaine de février au coeur du quartier de la route de Beaucaire.

Dans un autre registre l'AFAP organisera des encuentros (rencontres) d'aficionados practicos lors de cette saison 2017. Au programme, cinq rendez-vous. Au Salon du Toro le 9 Avril , à Saint-Martin de Crau le 29 Avril, à Boujan le 30 Juin, à Carcassonne le 26 août et à Seissan le 3 septembre.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “NÎMES Les Aficionados Practicos intègrent les « quartiers »”

  1. N’y a- t -il rien de mieux à apprendre aux enfants des quartiers difficiles, que la violence et la torture ?? Grave ! Prêts à tous les racolages possibles pour attirer de nouveaux « malades psych.  » vers la barbarie des corridas !! Honte à la France qui permet ces spectacles dégradants !

  2. Il serait peut-être temps d’évoluer et de passer à autre chose que de torturer inutilement de pauvres bêtes inoffensives qui n’ont pour seul crime de manger de l’herbe. Laissez les enfants grandir, pas régresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité