A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos regretteront…

Larry Azouni Photo Archives Anthony Maurin)
Larry Azouni auteur du but croco (Photo Archives Anthony Maurin).

Pour le compte de la 25ème journée, le Nîmes Olympique, 6ème avec 33 points, recevait le Tours Football Club, dernier avec 20 petits points. Score final: 1-1.

Une affluence un peu supérieure à la moyenne pour ce second match de la semaine à la maison. Pour l’occasion, les Costières fêtaient le retour de Toifilou Maoulida aujourd’hui dans les rangs tourangeaux. Au coup d’envoi et sur la composition du Nîmes Olympique, seul le capitaine Harek avait franchi la barre des 30 ans. Comme Tours avec Maoulida.

Comme annoncé, les Nîmois sont en 4-3-3 mais ne parviennent pas à passer au-dessus ou à côté du mur bleu et noir composé de 5 défenseurs et d’une sentinelle. A la 18ème et sur un tacle un peu appuyé mais surtout très bruyant, c’est Zié Diabaté qui voit rouge… Un septième carton rouge et plus de 70 minutes à jouer à 10 contre 11. Remarquez, cela faisait 10 matchs que les Crocos n’avaient pas pris de rouge.

Ouverture du score d’Azouni

Le public se réchauffe après des décisions arbitrales plus ou moins bien senties. Après un superbe travail de Kouakou sur son côté gauche, le centre de l’attaquant nîmois arrive dans les pieds d’un Azouni très bien placé au point de penalty. Le Croco arme et tire dans le petit filet, le jeune portier tourangeau ne peut que regarder le ballon filer au fond de ses buts, 1-0 à la 26ème!

Dix minutes plus tard, Maoulida, lancé en profondeur et dans le dos de Briançon, se présente seul face à Marillat. L’ancien croco crochète et tire mais le capitaine Harek revient du diable Vauvert et sauve sur la ligne…!

A la pause, Nîmes est 4ème avec 39 points à un petit but du podium. Mieux, à l’heure de jeu, Nîmes est 3ème! Peu de coups d’éclats en cette seconde période, le jeu n’est pas transcendant. Larry Azouni, lancé par Savanier à la 71ème, se retrouve en face à face avec Kamara mais le portier pare la frappe et sauve les siens… Nîmes, toujours à 10 contre 11, vient de perdre l’occasion du tuer le match.

Briançon, sur une intervention un peu musclée, prend aussi un beau rouge… Pas forcément mérité mais il reste plus de 10 minutes à 9 contre 11! Mais à la fin, les regrets seront trop présents. Tours égalise à la 90+5 par l'intermédiaire de Miguel dans une ambiance folle furieuse. C'est bien dommage, le Nîmes Olympique a fait ce qu'il a pu mais il y a des soirs comme ça...

 

Fiche technique NO-TFC:

Spectateurs:6425.

Score: 1-1 (1-0).

Buts: Azouni (26ème), Miguel (90+5)

Conditions: 10°C, pelouse moyenne.

Arbitre: M. Mokhtari Mehdi.

Cartons jaunes: Filippi (14ème), Selemani (22ème), Azouni (23ème), Maoulida (48ème), Valls (88ème), Savanier (90+1), Harek (90+5).

Cartons rouges: Diabaté (18ème), Briançon (80ème)

Le groupe nîmois: Marillat, Alakouch, Briançon, Harek (cap), Diabaté, Valls, Savanier (Fabre 90+4), Azouni, Ripart, Kouakou (Thioub 59ème) et Alioui (Angoula 85ème). Non utilisés: Sourzac, Cissokho. Entraîneur: Bernard Blaquart.

Le groupe tourangeau: Kamara, I. Cissé (Etcheverria 63ème), Filippi (cap), Cillard, Miguel, Belkebla, O. Cissé (Clémence 67ème), Bennacer, Selemani (Bouanga 46ème), C. F Diarra et Maoulida. Joueurs non utilisés: Westberg, Maouche. Entraîneur: Fabien Mercadal.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos regretteront…”

  1. Résumé très court et très succinct qui ne parle pas d’un arbitrage totalement scandaleux de Mr Medhi Mokhtari, de cartons rouges complètement incohérents contre les Nimois. Alors que les Tourangeaux par l’intermédiaire d’un de leur joueur est venu invectiver le banc Nîmois, de nombreuses échauffourées créés par les Tourangeaux, du match qui a bien failli finir en pugilat par des decisions arbitrales très partiales et dont on ne peu que douter de l’intégrité ! Cet »arbitre » est une calamité, au point que l’on peut se demander s’il n’avait pas une mission via la Ligue pour faire en sorte que le Nîmes Olympique dont la remontada incroyable de l’an dernier…ne puisse accéder au podium cette année, ou alors Mr Mokhtari avait un intérêt a baiser les Nîmois, il n’en ai pas possible autrement. Les crocodiles ont joués hier a 10 voir 9 contre 12 Tourangeaux avec Mr Medhi Mokhtari ce homme en noir est une honte de l’arbitrage… Et que dire du comportement du Tourangeaux Miguel buteur en fin de match a 12 contre 9 venant narguer la tribune en ébullition contre tant d’injustice avec un simulacre d’arbitrage . Bravo aux joueurs Nîmois. Honte a vousla M Mokhtari, j’espère que vous serez radié car pour moi vous êtes in Guignol !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité