ActualitésPolitique

GARD Ralliement à Hamon : des élus (PS) manquent à l’appel…

Le présidente de la Région et ex-soutien de Manuel Valls, Carole Delga au côté du président du Département Denis Bouad. Photo : Coralie Mollaret.
Le présidente de la Région et ex-soutien de Manuel Valls, Carole Delga au côté du président du Département Denis Bouad. Photo : CM.

Lancé par la présidente de la Région Carole Delga, « l’Appel de Carcassonne » veut rassembler les élus PS derrière Benoît Hamon. 

Au lendemain de l’investiture de Benoît Hamon, Carole Delga a convié à Carcassonne un parterre d’élus socialistes de la région Occitanie. L'objectif : se ranger derrière le vainqueur de la primaire, incarnation de l'aile gauche du Parti Socialiste. « Nous voulons lui apporter notre expérience de terrain, nos réussites en matière économique et sociale, ce rapport au réel, qui permet à des femmes et des hommes de progrès de diriger la très grande majorité de nos départements et de notre région », peut-on lire dans l’Appel.

Gard : seulement sept élus signataires 

Ce texte rassemble 80 signataires, la plupart ex-soutiens de Manuel Valls, comme Carole Delga. Ces socialistes savent qu'une gauche divisée n'atteindra pas le second tour de la Présidentielle, le 23 avril. En 2007, la campagne de Ségolène Royal a aussi démontré que les soutiens de l'appareil et des élus étaient impératifs pour l'emporter.

Dans le Gard, des socialistes manquent à l'appel... Ils ne sont que sept à avoir ratifié l’Appel de Carcassonne* : le premier fédéral et maire de Vauvert Jean Denat ; le président du Département Denis Bouad qui avait juré de soutenir le vainqueur et les députés William Dumas et Fabrice Verdier. On retrouve également trois candidates aux Législatives : la première adjointe de Vauvert, Katy Guyot ; l'attachée parlementaire de William Dumas, Nelly Frontanau et Catherine Catherine Eysseric, suppléante de Patrice Prat. 

D'ailleurs Patrice Prat ? Démissionnaire du PS, le député de la 3ème circonscription n’a pas cru bon de signer l’Appel. Il s'était pourtant rallié à Benoît Hamon dans l'entre-deux-tour de la primaire, après la défaite de son candidat Arnaud Montebourg. Autre absente : la députée de la 1ère circonscription et conseillère municipale d'opposition à Nîmes, Françoise Dumas*. « Réformiste », cette adepte de « la gauche de gouvernement » attend des signes concrets de ralliement de Benoît Hamon envers les ex-partisans de Manuel Valls... À Bagnols, troisième ville du département dirigée par le PS, le maire Jean-Christian Rey s'est déjà mis en marche… Derrière Emmanuel Macron. 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

*Le député de la 6ème circonscription Christophe Cavard (ex-EELV) soutient Benoît Hamon. 

*Si elle n'a pas signé l'Appel, Françoise Dumas était présente à Carcassonne. 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “GARD Ralliement à Hamon : des élus (PS) manquent à l’appel…”

  1. Encore pire que la droite le Ps est déboussolé. Leur soif personnelle de pouvoir les vois virer vers Macron qui a une toute petite chance alors pardi, ils désertent. Ils font à Hamond le même coup qu’ils ont fait à Ségolène, en bons professionnels ils savonnent la planche, des électeurs de base, du populo ils en ont rien à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité