A la uneSports GardUSAM

USAM Nîmes n’a rien pu faire face à la fougue saranaise

Photo : Fabrice Foures
Photo Archives : Fabrice Foures.

L'USAM, pour le compte de la 15ème journée de la Lidl Starligue, recevait le promu Saran qui la talonne au classement. Un match décisif pour assouvir une envie européenne et affirmer un rebond sportif de l'équipe nîmoise au Parnasse. Score final: 25-28 (10-14).

Après une quasi déroute à Paris face à l'ogre PSG, les petits nîmois recevaient les tout-petits et promus Saranais. Le but du jeu était de se rapprocher de la 6ème place afin d'accéder à une coupe d'Europe. Au coup d'envoi, l'USAM était 7ème et Saran 8ème à une unité de Nîmes, le match d'une presque finale quoi!

A ranger au rayon des enjeux, la première "in situ" du fameux Green Kop qui arrive déjà à réunir plus d'une centaine de nouveaux membres sur-motivés. Les premières minutes ne réussissent pourtant pas aux Nîmois et encore moins à Tobie et Salou qui se frottent à plusieurs reprises  à un Kocic des grands soirs.

C'est sur un jet de 7m que Gudjonsson ouvre enfin le compteur nîmois à la 9ème suivi par Desbonnet qui profite de l'absence du gardien saranais. En attendant, ce début de première période est nettement à l'avantage des visiteurs qui n'hésitent pas à accrocher et à changer de tactique pour enquiquiner des usamistes un peu trop propres dans leurs intentions. Heureusement, au fil des minutes, l'écart se resserre et l'ambiance fait son effet mais l'USAM demeure trop imprécise devant le but adverse et rend le ballon bien trop vite à un adversaire toujours dans les bons coups. Mi-temps 10-14.

Dans les buts de l'USAM dès le début de la seconde période, Rezar assure, impressionne et permet aux siens de ne pas perdre espoir mais l'attaque nîmoise manque encore de réalisme. Ce n'est qu'à la 40ème que l'USAM égalise enfin, le match prend une autre tournure puis revient dans la norme. Saran attaque à 7, défend très bien et Nîmes, en manque d'inspiration, a du mal a concrétiser. A sept minutes de la fin de la rencontre, l'USAM pointe à -4 et commence à se faire peur.

Saran, cette équipe un peu folle voire complètement loufoque crée la surprise et tient le coup face à une USAM trop réservée et sans solution. Rien à faire, tout ce que tentent les Nîmois échoue... 25-28.

Evolution du score: 0-4, 3-8, 8-13, 17-17, 21-25, 25-28.

Le groupe nîmois: Haon, Gallego, Rebichon, Salou, Podsiadlo, Hallgrimsson, Dupuy, Marroux, Rezar, Gudjonsson, Ferreiro (cap), Tobie, Tésorière, Sretenovic, Aguirrezabalaga. Entraîneur Franck Maurice.

Le groupe saranais: Guillaume, Drouhin, Lamazaa-Parry, Vozab, Anic, Poirier, Perrin, Gheysen (cap), Acquevillo, Kolle, Jallamion, MBemba, Kocic, Bordier. Entraîneur: Fabien Courtial.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité