Politique

LÉGISLATIVES 3e circo : la France Insoumise accélère

Les groupes d'appui de la 3e circonscription du Gard de la France Insoumise se sont réunis mardi soir à l'Ardoise (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les groupes d'appui de la 3e circonscription du Gard de la France Insoumise se sont réunis mardi soir à l'Ardoise (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

À un peu plus de deux mois de l’élection présidentielle et à quatre mois des législatives, les choses sérieuses démarrent du côté du mouvement de Jean-Luc Mélenchon sur la troisième circonscription (Bagnols - Villeneuve).

Ainsi, les différents groupes d’appui de la circonscription se sont réunis mardi soir au Bon Coin, à l’Ardoise, pour débattre de leur stratégie à l’aube de cette double campagne.

Remorque, réunion publique et tractage

Une stratégie qui vise à « aller parler aux gens, à les écouter », explique la candidate investie par la FI sur la circonscription la Bagnolaise Geneviève Sabathé, en présence notamment du co-secrétaire départemental du Parti de Gauche Luc Rousselot. Le principe de fabriquer une remorque itinérante est ainsi acté, tout comme celui d’organiser une grande réunion publique.

« Nous avons une vingtaine d’intervenants mis à notre disposition pour les réunions publiques », explique Luc Rousselot. Pour la troisième, les groupes d’appui ont jeté leur dévolu sur Gabriel Amard, ancien maire Parti de Gauche de Viry-Châtillon, sur le thème de la transition énergétique. « Il évoquera notamment notre position sur le nucléaire qui peut poser certaines questions sur la troisième circonscription », explique Luc Rousselot. Sur un territoire qui compte le site de Marcoule et ses milliers d’emplois directs ou indirects, c’est peu de le dire.

Pour autant, « on n’évitera pas le sujet, on fera des propositions, avance Geneviève Sabathé. C’est un sujet qu’on travaille énormément. » La réunion publique se tiendra soit en mars, soit en avril. Une deuxième sur le thème cher à Jean-Luc Mélenchon de la sixième république pourrait suivre.

D’ici là, les mélenchonistes iront tracter sur le marché de Laudun dimanche et celui de Bagnols mercredi. La question de nouvelles discussions avec les communistes n’a quant à elle pas été évoquée, et semble s’éloigner.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

30 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

9 réactions sur “LÉGISLATIVES 3e circo : la France Insoumise accélère”

  1. De bonnes intentions mais j’y comprends rien… Faire leur campagne tout seuls dans leur coin en refusant toute alliance ou même discussion avec qui que ce soit (PS je comprends, mais PCF, EELV, Ensemble etc) ça donne pas envie… Ils vont au casse pipe avec une telle position, et on se retrouvera encore avec des politiques de droite/d’austérité. Il faut qu’ils prennent leurs responsabilités, sinon qui aura envie de les élire? Mais bon il leur reste du temps pour changer d’avis, je l’espère en tous cas.

  2. De bonnes intentions, j’en doute. Apart semer la zizanie et rendre les élections encore plus incertaines.
    C’est vrai qu’on n’y comprend plus rien. Et tout cela fait le jeu du FN.
    Incapacité des gens de gauche de s’unir, chacun dans son coin, dispersion des voix = tapis rouge et rose au FN..

    1. La France insoumise est un mouvement de citoyens. Les citoyens qui adhèrent à la Charte de fonctionnement se réunissent et travaillent en vue des prochaines élections (et Présidentielles et Législatives), quoi de plus naturel ? Venez-nous rejoindre.

  3. Pour s’unir à gauche , encore faudrait-il avoir des idées communes. Déjà il faut faire une croix sur le PS et ses députés locaux qui votent des lois antisociales. Aujourd’hui, ils sont en gros des macronistes qui n’osent pas franchir le pas. Dommage : tout serait plus simple pour la vraie gauche.

  4. Ceux qui ne comprennent rien peuvent venir le mardi soir au bar du Bon Coin à L’Ardoise, on se parle. Mais, il suffit de lire la lettre de JLM à Hamon, et le brouillard s’éclaircit. Ceux qui voudront le beurre, l’argent du beurre et le sourire du crémier en seront pour leurs frais. Il va falloir se déterminer au lieu d’atermoyer en attendant la bonne lune.

  5. Merci Mme Sabathé mais vous parlez avec des mots trop compliqués, je suis aide soignante donc même votre réponse je ne la comprend pas… Et le mardi soir je travaille désolée, mais mon avis: je ne veux pas le beurre du crémier, je veux des députés qui me défendent, et pour ça j’aimerai bien que vous acceptiez de vous unir avec les autres. Sinon vous allez perdre et nous avec. Cordialement

  6. Mélenchon avec Hamon c’est la gauche qui gagnera Le contraire c’est l’échec assuré pour les deux!!
    Mais bon les personnes passent avant le projet avant la France
    Comme d’hab!!

  7. Pas d’accord, Jacques. Pour les insoumis, c’est justement le projet pour les concitoyennes et les concitoyens de France qui passe avant les individus carriéristes dont nous ne voulons plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité