NÎMES OLYMPIQUE Duel au sommet de la Ligue 2

Photo Anthony Maurin).

Les Nîmois sont les meilleurs à l'extérieur et les Troyens sont les premiers à domicile... Il va y avoir du sport ce soir (Photo Anthony Maurin).

Pour le compte de la 26ème journée de Ligue 2, le Nîmes Olympique, 7ème avec 37 points, se déplace chez l'Espérance Sportive Troyes Aube Champagne, 4ème avec 39 points. Le beau jeu et les buts devraient l'emporter.

Sur le papier c'est certainement la plus belle rencontre de la journée. Troyes est leader du classement à domicile quand Nîmes mène celui à l'extérieur. "Nous essayons d'être les mieux classés possible mais si nous devons monter en Ligue 1, je ne suis pas sûr que le club soit suffisamment structuré. Par contre, il y a 7 ou 8 équipes qui sont programmées pour une montée cette année ou l'année prochaine" affirme Bernard Blaquart avant le déplacement de sa formation dans l'Aube. Et l'entraîneur du Nîmes Olympique de reprendre, "Il faut bien comprendre que nous ne faisons pas partie des grands clubs de Ligue 2... Pourtant, on rivalise avec les meilleurs!".

Mais pour rivaliser, il faut en avoir les armes. Après le match très mouvementé face à Tours aux Costières la semaine dernière, les suspendus passaient en commission parisienne hier soir et seront indisponibles une paire de matchs. "Il faut tourner la page, au football, on enchaîne les rencontres, ce n'est pas comme aux Jeux Olympiques, nous avons la chance de pouvoir tout remettre à plat rapidement. Notre jeu est bien en place, nous sommes sur une série positive et c'est par le jeu que tout redeviendra normal" poursuit le technicien croco.

Le maintien pas tout à fait en poche, les Nîmois sont partis à Troyes sans pression. "Il faudrait un tsunami pour qu'on ne se maintienne pas" sourit l'entraîneur. En embuscade, l'équipe a de l'avenir et est prête à sortir du bois. "Nous sommes là pour faire progresser les nombreux jeunes, c'est mon côté formateur. Cette marge de progression, c'est ce qui m'intéresse le plus et Nîmes en a beaucoup!" lance le coach. Sans pression, avec des cadres absents, les jeunes devront se révéler dans l'Aube s'ils veulent poursuivre leur rêve. Il y en a un qui rêve de réalité, c'est le latéral droit Sofiane Alakouch qui aligne les matchs de qualité malgré son jeune âge. D'ailleurs, il vient tout juste d'être sélectionné pour un stage (du 19 au 23 février) avec l'équipe de France des U19!

Le statut de meilleure formation hors de ses bases est difficile à assumer mais les Crocos ne sont pas pessimistes. "On y va pour essayer de marquer, pas pour jouer petits bras... Au départ, un match nul n'est jamais un bon résultat mais si nous voyons qu'à la 85ème nous tenons bon et même si c'est un match nul, nous serons satisfaits car nous parlons de Troyes quand même. Cette équipe fait partie des grosses cylindrées, elle a un beau stade, une belle ambition et tout ce qu'il faut pour monter en Ligue 1" conclut Bernard Blaquart.

Le groupe nîmois: Marillat, Sourzac, Alakouch, Garcia, Harek, Angoula, Valls, Paquiez, Fabre, Azouni, Ripart, Cissokho, Kouakou, Thioub, Alioui et T. Briancçon.

Partager