ActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Plus qu’un point, une dynamique

Féthi Harek, capitaine nîmois, va sans doute remotiver ses troupes avant le déplacement de vendredi à Ajaccio (Photo Anthony Maurin).
Féthi Harek, capitaine nîmoiset auteur d'un match de qualité face à Troyes (Photo Anthony Maurin).

Le Nîmes Olympique s'est déplacé à Troyes pour le compte de la 26ème journée de Ligue 2. Revenus avec un point de plus tout en restant à la 7ème place du championnat, les Crocos ont montré de belles aptitudes affirmées dans le jeu.

Les Nîmois devaient s’installer dans la partie haute du classement s’ils voulaient vivre des émotions plus denses, un peu comme celles vécues l’an dernier, d’ici la fin de la saison. À Troyes, prétendant à la Ligue 1, les Nîmois ont su faire le jeu et marquer les esprits.

Certes, ils ne se sont pas imposés et obtiennent une récompense bien maigrelette en rapport aux efforts consentis et déployés mais le geste l'emporte que le bilan comptable. L’ESTAC fut tout bonnement occultée par les mouvements nîmois. Créant le jeu, se projetant rapidement vers l’avant et tentant des gestes d’exception, Nîmes n’a pass peur des grands et se fait une place au soleil.

Pour preuve, les statistiques de cette rencontre sont très nettement à l’avantage des visiteurs. On le savait, Nîmes est la meilleure équipe du championnat hors de ses terres. Elle le prouve une nouvelle fois en affichant fièrement une large possession du ballon, 15 tirs dont 6 cadrés alors que Troyes n’en a aucun et 30 centres contre 19 pour les Champenois.

Mais les satisfactions ne s’arrêtent pas là… Théo Valls et Fethi Harek se sont notamment mis à l'honneur. Le capitaine Harek a gagné 28 ballons quand le polyvalent Valls parvenait à un joli 92% de passes réussies (devant Thioub à 90%). Autre casquette de Valls, ses 2 tirs, tous 2 cadrés. Véritable chantre défensif, Sofiane Alakouch sera le Croco le plus actif avec 56 ballons joués mais en perdra 20. Les Crocos trouvent leur jeu et leurs automatismes malgré les changements réguliers de l’équipe. En réalité, nous sommes en droit de penser que les Nîmois ont peut-être la plus belle et la plus complète équipe de Ligue 2… Rien que ça!

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité