A la uneActualitésSociété

NÎMES Tir à l’arc, premiers championnats de France des jeunes

Les championnats de France jeunes se déroulent à Nîmes Photo Anthony Maurin).
Les championnats de France jeunes se déroulent à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

C'est une première à Nîmes, l'Arc Club de Manduel et l'Arc Club de Nîmes organisent les Championnats de France jeunes au Parnasse. 332 archers et un vrai spectacle et pas seulement pour les initiés.

Nous évoquions ces championnats jeudi dernier mais l'heure de la bataille est venue. Depuis vendredi soir, le Parnasse est pris d'assaut par plus de 300 archers en furie. Ce dernier jour des championnats sera synonyme de finales et de podiums. Peut-être pour quelques-uns des 8 participants gardois, qui sait?

En attendant le résultats des courses ou plutôt le bilan comptable des tirs dans la cible, le spectacle est de mise. Déjà, ne serait-ce que l'entrée au Parnasse mérite le détour ! Habituellement bruyante et chaude, la salle laisse place à une douce musique de fond et à quelques respectueux encouragements. Quand on lève les yeux dans les tribunes bien garnies, on se croirait dans une réunion d'ornithologues... Qui n'a pas sa longue-vue n'a visiblement rien compris à l'affaire!

Même sans ce précieux atout visuel, on s'en tire avec les honneurs. Les cibles sont à 18 mètres des archers et donc bien plus loin du public, d'où les jumelles. On peut faire sans, ne vous inquiétez pas. Cependant, les gestes, la concentration et les yeux de lynx prennent le dessus. Les jeunes s'en donnent à coeur joie et décochent des traits à l'efficacité aléatoire. Les émotions se lisent clairement sur les jeunes visages des tireurs. L'esprit de compétition semble être le moteur de ce sport individuel d'une autre trempe. Autant dire que si des oiseaux traînaient dans les parages (et c'est le cas au Parnasse), il fallait qu'ils soient bien planqués et qu'ils ne s'aventurent pas autour des cibles criblées!

Curiosité dominicale, une gratuité salvatrice et une ambiance familiale qui a mêlé spectacle et divertissement de qualité. Il ne fallait pas hésiter à partir à la découverte de ces drôles d'oiseaux... Les paresseux ont pu suivre la compétition de leur canapé sur Youtube.

Sous les yeux de Lionel Allasio, employé de l'Arc club de Nîmes et ancien de Manduel, le tir dune Nîmoise Photo Anthony Maurin).
Sous les yeux de Lionel Allasio, employé de l'Arc club de Nîmes et ancien de Manduel, le tir d'une Nîmoise (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité