A la uneActualitésPolitique

FAIT DU JOUR Christophe Cavard : « La démarche de Rugy est personnelle »

Christophe Cavard, député LPE (Le Parti Écologiste). Photo : Coralie Mollaret.
Christophe Cavard, député LPE (Le Parti Écologiste). Photo : Coralie Mollaret.

L’ex-candidat écologiste de la primaire à gauche, François de Rugy, a annoncé ce matin son ralliement à Emmanuel Macron. Dans le Gard, le député et membre de son parti, Christophe Cavard, reste derrière le socialiste Benoît Hamon.

Objectif Gard : Que pensez-vous de la décision de votre leader ?

Christophe Cavard : C’est une démarche personnelle. Avec les cinq autres députés et les ministres de l’écologie réformiste (différente d’EELV, NDLR), nous avons fait le choix de respecter la règle de la primaire en soutenant le vainqueur, Benoît Hamon. Un candidat qui, dans son programme, accorde une grande place à l’écologie politique.

Comment expliquez-vous la démarche de François de Rugy ?

À l'origine, il est plutôt libéral… Sa position s’inscrit dans la logique de son parcours politique. Jusqu’à présent, il a fait des compromis, mais aujourd’hui il a fait le choix de changer d’espace politique.

Si Macron n’était crédité que de 5% dans les sondages, M.de Rugy se serait-il rallié à lui ?

(Il sourit) C’est à lui qu’il faut passer la question ! Nous, nous avons essayé de le convaincre. Ça n’a pas marché.

Christophe Cavard, candidat à la présidence de son parti

Christophe Geneix, Christophe Cavard et Jean Denat, le soir de la victoire de Benoît Hamon. Photo : droits réservés.
Christophe Geneix, Christophe Cavard et Jean Denat, le soir de la victoire de Benoît Hamon. Photo : droits réservés.

Que devient Le Parti Écologiste ?

Il continue à exister. C’est un mouvement naissant, qui va s’inclure dans la campagne présidentielle de Benoît Hamon. Nous sommes écologistes et réformistes. Nous étions contre la rupture qu’a initié Cécile Duflot en 2014. Nous voulons montrer que les écolos peuvent gouverner à tous les niveaux. D’ailleurs, on le fait dans le département du Gard avec socialistes et communistes. (…) Dans les prochains jours, nous élirons un nouveau président.

Êtes-vous candidat ?

Oui, avec la ministre Emmanuel Cosse et Véronique Massonau, ex-directrice de campagne de François de Rugy. Ça devrait se jouer entre nous trois… Dans quelques jours, les adhérents se réuniront en assemblée générale pour procéder à l’élection.

Finalement, EELV rejoint Benoît Hamon. Le parti écologiste aussi. Y-a-t-il une possibilité de réconcilier les écologistes ?

Ce n’est pas l’existence du parti qui compte, c’est ce que l’on porte. C’est le contenu. À lui seul, un parti ne peut rien changer. Depuis le début, j’avais espéré qu'EELV ne présente pas de candidat et se rassemble autour d’une candidature commune. Qu’il le fasse aujourd’hui, c’est une bonne chose. Plus on est divisé, plus cela enlève la possibilité de gagner… Aujourd’hui, Benoît Hamon porte à très haut niveau l’écologie politique pour inventer une nouvelle société. Le vrai débat, c’est plutôt de savoir comment on peut se rassembler dans un espace politique commun.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “FAIT DU JOUR Christophe Cavard : « La démarche de Rugy est personnelle »”

  1. En ce qui concerne De Rugy, je pense plutôt que la soupe peut être, elle aussi, écologique. C’est bien ce que nous ont montré Cosse et Placé qui ont léché les pantoufles de Hollande. Belle démonstration de convictions politiques…

  2. Mais c’est qu’il s’accroche le Cavard! Aurait-il peur que le PS mette un candidat dans sa circo? C’est pas grave, de toute façon il va perdre et sera obliger de travailler! Oups! J’ai dit un gros mot!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité