A la uneActualitésAutres sportsSports Gard

JEUDI SPORTS Le Nîmois Jean-Marc Pontvianne s’envoie en l’air

jean-marc-pontvianne-photo-dr

Il est né le 6 août 1994 à Nîmes. Il est spécialiste du triple saut et est devenu récemment le champion de France 2017 de la discipline. Le Nîmois Jean-Marc Pontvianne a même battu son record personnel et s'est qualifié pour les championnats d'Europe et du Monde.

En France, le petit a raflé tous les titres chez les jeunes. Deux ans après après avoir sauté à 16,53 mètres et remporté son premier titre en salle, c'est à Bordeaux et surtout à 17,13 mètres qu'il a triplement bondi cette année! Une progression énorme qui n'a pas forcément surpris le beau monde de l'athlétisme.

Du coup et après un tel saut, le Nîmois s'est qualifié pour les championnats d'Europe qui se dérouleront à Belgrade entre les 3 et 5 mars prochains. Un nouveau défi que devra relever Jean-Marc Pontvianne... Licencié à l'Entente Nîmes Athlétisme, il s'entraîne toujours au stade municipal Marcel Rouvière au côté de son entraîneur Sébastien Bouschet. Interview.

 

Champion de France, on peut imaginer que ça fait plaisir?

Oui, et surtout de l'émotion, beaucoup d'émotion! Cela fait 5 ans que j'ai commencé le triple saut... Des sacrifices, de l'attente mais au final, le travail a payé. J'ai compris que j'allais aller loin durant le saut et quand j'ai atterri dans le sable et que j'ai vu que les 17 mètres étaient franchis, c'était du pur bonheur! Mais j'ai très vite repris l'entraînement pour redescendre de mon nuage.

 

Vous vous êtes mis dans une bulle avant ce saut. Vous avez demandé au speaker de chauffer la salle pour que le public voit un saut à plus de 17 mètres? Cette ambiance n'a pas été votre seul secret...

Oui c'est vrai! J'ai besoin de tout ça, je suis aller voir le speaker et ça a marché! Il faut que j'arrive à débrancher le cerveau et a ressentir l'adrénaline pour être à 120%. Je sais que je peux faire mieux mais il faut rester calme. Mon record en salle était de 16,69 mètres, je l'ai pulvérisé! Ces 2 dernières semaines je voyais bien que j'étais en forme et que je pouvais sortir des gros sauts mais j'ai eu un déclic quand j'ai réglé la mire. J'avais l'habitude de mordre souvent la planche et maintenant je pense avoir compris où était mon problème. Depuis 2015, j'ai sauté plusieurs fois au-delà des 17 mètres mais je mordais systématiquement. J'apprends tout le temps!

 

Du coup vous êtes qualifié pour les championnats d'Europe?

Oui, j'ai fait les minimas car je viens de réaliser la deuxième performance mondiale de l'année! C'est même la première d'Europe...! Je n'ai pas peur, j'ai confiance quand je me vois numéro 1 avec une bonne régularité et sans mordre la planche. Après, je suis en plus ou moins bonne forme, j'avais un peu mal à l'ischio-jambier gauche mais tout s'est bien passé. Une fois les championnats d'Europe terminés, il y aura 2 ou 3 semaines de repos avant de reprendre la saison en extérieur et d'aller au championnat du monde qui ont lieu à Londres! Parce que je suis aussi qualifié pour les championnats du Monde!

 

Un petit mot à adresser aux Nîmes, aux Gardois?

Merci! Vraiment et sincèrement un grand merci à toutes celles et tous ceux qui m'ont envoyé des messages, des encouragements et leurs félicitations. Les Nîmois et les Gardois en général ont été au top et de mon côté je vais essayer de continuer de briller afin de les représenter au mieux à Belgrade et à Londres!

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité