ActualitésSociété

OCCITANIE Seule à lutter contre le travail forcé et le travail des enfants

Photo d'illustration du conseil régional Languedoc-Roussillon. Photo DR.

Le Défi 8.7 est lancé en Occitanie avant la présentation en dernière lecture à l'Assemblée nationale de la "loi sur le devoir de vigilance des multinationales" destinée à encadrer la conduite des multinationales relative à leurs éventuelles violations des droits humains et environnementaux en France comme à l’étranger.
À l’initiative de l’ONG Ressources Humaines Sans Frontières (RHSF), le Défi 8.7 répond à la "Cible 8.7" adoptée en 2015 par l’ONU, dont l’objectif est de prendre des mesures immédiates et efficaces pour supprimer le travail forcé, mettre fin à l’esclavage moderne et à la traite des êtres humains, interdire et éliminer le travail des enfants. Pour éviter des scandales comme les quelques 1100 morts dans l'effondrement du Rana Plaza au Bangladesh en 2013.
Soutenu par l'Europe dans le cadre du projet européen Susy qui valorise les nouvelles formes d'économies comme facteur de réduction de la pauvreté et d'abus des droits de l'Homme, le Défi 8.7 constitue une première en France et ses organisateurs ont pour objectif de le dupliquer dans d’autres régions. Un première également en Région car l'Occitanie, est la première de France à agir concrètement pour lutter contre le travail forcé et le travail des enfants en France et dans le monde.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité