Politique

LÉGISLATIVES Les candidats de la France Insoumise se lancent sur la 2e circonscription

Benoît Ode et Danielle Floutier. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Benoît Ode et Danielle Floutier. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Aux Législatives de 2012, sous l'étiquette Front de Gauche, Danielle Floutier avait obtenu 5,18% des voix sur la deuxième circonscription du Gard. Cette fois, avec la France Insoumise, elle vise la victoire.

Retraitée de l'éducation nationale, directrice d'école pendant vingt ans, Danielle Floutier n'est pas une inconnue pour les habitants de la deuxième circonscription du Gard. Le mouvement qu'elle soutient, la France Insoumise, "qui n'est pas un parti politique", rappelle le directeur de campagne René Dagand, s'est formé il y a un an et compte sept groupes d'appui sur cette zone. Cinq autres seraient en instance de création.

Avec son suppléant Benoît Ode, archéologue de profession, la candidate du mouvement de Jean-Luc Mélenchon veut faire "reculer les idées rétrogrades et belliqueuses du Front National" et celles de son représentant local, le député sortant Gilbert Collard. Pour le battre, les candidats le savent, il va falloir s'unir et c'est plutôt mal engagé. Pas plus tard qu'hier, dans un communiqué adressé à la presse, la candidate communiste Martine Gayraud déplorait ce manque d'unité. "Il faut un seul candidat, confirme Danielle Floutier, mais pour l'instant ce n'est pas d'actualité. On attend de voir les négociations. Et puis le PCF n'est pas ouvert par rapport à la France Insoumise qui est le mouvement le plus apte à rassembler pour battre le FN". Quant à la candidate socialiste Katy Guyot, le binôme Floutier-Ode est tellement confiant qu'il "n'exclut pas d'être en capacité de demander son retrait pour vaincre Gilbert Collard".

Pour espérer l'emporter, Danielle Floutier s'appuie sur le programme de Jean-Luc Mélenchon qui prône "le pouvoir d'initiative populaire". De nombreuses idées sont défendues comme l'augmentation immédiate du SMIC de 16% pour le porter à 1326€ nets, une allocation d'autonomie pour les jeunes de 18 à 25 ans, l'abrogation de la loi El Khomri, la restauration de la retraite à 60 ans... Pour en savoir davantage, les deux "Insoumis" prévoient de diffuser des vidéos tous les quinze jours sur leur chaîne YouTube (à partir de mi-mars).

Leur page Facebook.

TD

 

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “LÉGISLATIVES Les candidats de la France Insoumise se lancent sur la 2e circonscription”

  1. Avant de rêver à obtenir le retrait du PS, il faudrait s’entendre avec les partenaires du Front de Gauche, camarades Insoumis. Un seul candidat aux présidentielles = un candidat aux législatives dans l’état de nos forces…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité