A la uneEconomie

CCI GARD Francis Cabanat : « Cette élection est illégale »

Francis Cabanat, président de la CCI Alès-Cévennes. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Francis Cabanat, président de la CCI Alès-Cévennes. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Dans un communiqué et après la diffusion de notre article, Francis Cabanat a pris la plume pour s'exprimer auprès des élus du territoire et des chefs d'entreprise, suite à l'assemblée générale de ce lundi 27 février 2017.

ObjectifGard vous propose de découvrir ce communiqué dans son intégralité :

"Hier soir Éric GIRAUDIER, malgré la présence d’un médiateur venu de Toulouse, à tenter d’imposer son propre tempo, en s’auto désignant Président en dehors de toutes les règles de droit et en mon absence. Ceci est un coup de force inédit dans les annales des CCI. Le médiateur interloqué n’a pu que constater que la médiation s’arrêtait ipso facto par cette décision. L’ordre du jour très important de notre Assemblée Générale, avec des décisions à prendre sur l’organisation de la chambre et l’analyse du pré budget 2017, n’a donc pas pu se tenir, en raison des mensonges et contre-vérités assénés par certains membres depuis plusieurs jours.

L’obsession de l’élection coûte que coûte, d’Éric GIRAUDIER à la tête de la CCI du Gard, rompant ainsi notre accord sans lequel nous n’aurions jamais pu gagner cette élection, ne nous a pas permis de présenter ces dossiers.

N’étant pas inscrite à l’ordre du jour, s’étant déroulé après que la séance ait été levée et en l’absence des élus Alésiens, cette élection est donc illégale.

J’ai donc décidé de saisir dès hier soir le président de la CCIR Occitanie, ainsi que la DGE, et le Tribunal Administratif pour faire annuler ce simulacre d’élection.

Par ailleurs j’ai demandé, en déclaration d’ouverture de l’Assemblée Générale, à Monsieur le préfet du Gard, d’une part de mandater les services de la tutelle pour apporter à chacun l’appréciation de l’Etat sur la gestion de la CCI d’Alès dans la mandature précédente et sur le pré budget 2017, et d’autre part de bien vouloir m’autoriser à mettre à la connaissance des élus, l’audit de la CCI de Nîmes sur la période 2010-2012, effectué par le Contrôle Economique et Financier du Ministère de l’Economie et des Finances, en particulier 2011 année de la Présidence d’Éric GIRAUDIER, qui est édifiant et qui le disqualifie pour occuper une telle fonction. Pour ma part je regrette ce spectacle désolant donné par certains élus et appelle chacun au calme afin de pouvoir voter le 27 mars prochain sereinement le Budget 2017 que je proposerai dans le seul intérêt du développement économique et de l’emploi."

Francis CABANAT
Président de la CCI du Gard

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité