A la uneActualitésPolitique

MEETING À Nîmes, François Fillon se pose en « combattant »

Le candidat de la droite et du centre, François Fillon, était en meeting à Nîmes, ce jeudi soir. Photo : Coralie Mollaret.
Le candidat de la droite et du centre, François Fillon, était en meeting à Nîmes, ce jeudi soir. Photo : Coralie Mollaret.

En pleine tourmente judiciaire sur les emplois présumés fictifs, le candidat Les Républicains a fait savoir, à Nîmes, qu’il restait dans l’arène de la Présidentielle.

Rarement assistance n’avait été aussi mobilisée. 3 500 militants (selon les organisateurs) sont venus soutenir François Fillon au Parnasse. À chaque punchline, le candidat Les Républicains-UDI a provoqué une véritable ovation. L’énergie du désespoir ? À 50 jours du premier tour de la Présidentielle, la droite traverse une tempête judiciaire qui s’intensifie de jour en jour. La veille de son meeting nîmois, l’ex-Premier ministre a annoncé, lui-même, sa probable mise en examen, le 15 mars prochain, dans l’affaire des emplois fictifs présumés de sa femme et de ses enfants.

Une cinquantaine de militants de gauche ont manifesté avec des casseroles pour dénoncer laffaire des emplois présumés fictifs de François Fillon. Photo : CM.
Une cinquantaine de militants de gauche ont manifesté avec  casseroles  et banderoles devant le Parnasse, pour dénoncer l'affaire des emplois présumés fictifs de François Fillon. Photo : CM.

Malgré ses promesses de départ, pas question d’abandonner pour le vainqueur de la Primaire : « Je n’ai pas l’intention de céder. Je suis là pour percuter tous les scénarios que certains veulent écrire à votre place ». Acclamation de la foule. Celui qui a réuni 2,9 M d'électeurs en novembre se pose en victime. La victime du pouvoir, du système : « ces attaques ne seraient pas aussi vives si notre programme était de l’eau tiède ».

Sécurité, immigration, éducation

Transition toute faite pour décliner ses mesures, devenues inaudibles. Évoquant des thèmes chers à son électorat, François Fillon débute avec « l’ordre et la sécurité » en proposant de construire 16 000 places de prison et de baisser la majorité pénale à 16 ans. Sur l’immigration, il propose d’attendre deux ans avant d’ouvrir les droits des immigrés : « Ils doivent d’abord respecter leurs devoirs avant de demander leurs droits », lance-t-il. Cette mesure servirait à dégager des marges de manoeuvres afin d’augmenter « les petites retraites ». Plébiscite du public, dont une grande partie semble concernée par la mesure.

D’autres thèmes ont été balayés : la lutte contre le terrorisme, l'égalité homme-femme ou l’école… Le candidat conservateur propose de rétablir l’uniforme : « les enfants doivent avoir une tenue conforme à celle du savoir et non à celle de la rue ». Sur les questions économiques, François Fillon évoque la baisse de 40 millards d'euros des charges sur les entreprises et la diminution des cotisations salariales « pour que le salaire net se rapproche du salaire brut ». Inflexible sur la baisse des dépenses publiques, François Fillon veut faire passer les fonctionnaires aux 39 heures : « nous devons améliorer la productivité et le service rendu aux citoyens », justifie-t-il, assurant donner « de nouvelles perspectives de carrière aux fonctionnaires ».

Enfin, François Fillon est revenu sur sa personne et ses « 36 ans d’engagement politique ». Alors oui, « j'ai pu faire des erreurs, mais qui n’en fait pas ? ». À ses côtés, ses soutiens acquiescent. « Les électeurs doivent voter sur le projet et non sur les injonctions des médias », a lancé le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier. Des paroles qui font mouche auprès des militants qui se tournent aussitôt vers le carré presse pour huer les journalistes… Pas de doute, la campagne de la Présidentielle 2017 restera en tous points, singulière.

Et aussi :

Les élus UDI présents… Malgré la suspension de la campagne au niveau national, les élus locaux UDI (Thierry Procida, Philippe Ribot, Yvan Lachaud…) ont fait le déplacement, ce soir, au meeting de François Fillon. Le président de Nîmes Métropole et président de l’UDI du Gard a scandé : « Que veut-on ? Cinq ans de gauche supplémentaires ? Non, nous voulons une vraie alternance, franche et courageuse, avec toi François ».

Antoine Roger, référent de Bruno Le Maire dans le Gard : « Bruno Le Maire a décidé de quitter l’équipe de campagne de François Fillon, mais il n'a pas décidé de quitter Les Républicains ! Nos militants sont partagés : certains sont légitimistes et d'autres se posent beaucoup de questions. Ces courants traversent les chapelles des anciens candidats à la Primaire. Moi, je suis légitimiste ».

Franck Proust, député européen et premier adjoint à la ville de Nîmes : « Les crimes contre l'humanité, c'est la Shoah, c'est le génocide du Rwanda, mais ce n'est pas la colonisation (...) Qui peut nier ce que la France a apporté à ses colonies par ses valeurs, sa prospérité... ».

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

16 réactions sur “MEETING À Nîmes, François Fillon se pose en « combattant »”

  1. Fillon fier comme un coq dans sa basse cour , les bottes bien plantées dans le fumier continue son cocorico… A force de trainer ses casseroles il va y finir dedans en coq au vin mijoté au Bordeaux !!!

  2. Fillon était le collaborateur de Sarkozy pendant 5 longues années. Nous savons son bilan. Les Francais l’ont rejeté pour se perdre avec la gauche. Le temps est au changement, à l’alternative et non à une énième alternance.
    Marine est aujourd’hui en situation de remporter l’élection pour peu que les Français relèvent la tête face aux puissances qui depuis des décennies leur imposent la soumission.
    Les programmes de Fillon et de Macron s’inscrivent dans la logique du système qui produira les mêmes effets en matière d’insécurité économique, sociale, culturelle.

  3. « Combattant » ?? Oui combattant pour avoir le droit de tricher et de frauder en toute impunité !! Continue comme ça FF tu finiras en taule !!

  4. Fillon se « trumpérise » de plus en plus . Il est en train d’hystériser ses supporters et supportrices qui s’apparentent de plus en plus à des hooligans anti-étatiques un peu comme les factieux un certains 6 février 1934. C’est curieux, d’un côté ils veulent une justice plus sévère mais ils sont prêts à l’immunité totale pour leur champion politicien pris et bien pris tout entier dans le pot de confiture. Ils sont complices comme les Ribot, Proust, Lachaud et Cie qui auront bonne mine pour venir prêcher la morale en politique. Les petits délinquants vont pouvoir faire jouer l’argument, la jurisprudence « Fillon » voire « Le Pen » pour fuir leur responsabilité.
    Je ne sais pas s’ils iront au paradis des voleurs mais en attendant Fillon et ses soutiens « hystérisés » peuvent tous aller à confesse.

    1. Vous ne voyez pas la manipulation des médias orchestrés par le gouvernement pour abattre leur principal rival? Ne vous êtes vous pas aperçu des incohérences des accusations ? Personne n’a dit qui aurait fait le travail d’attache parlementaire si ce n’était pas sa femme!! Et les sommes annoncées sont trompeuses, elles sont brutes et regroupent plus de 15 ans! Arrêtez de vous faire manipuler par les médias qui cachent toujours les bavures et malveillances de la gauche!!!

  5. Il y avait 3500 personnes, puisque la salle était pleine… Par contre pour trouver 50 casseroles, il fallait quand même compter large et passer au bon moment. Pourquoi choisir en illustration une photo des « 50 » casseroles, plutôt que celle des 3500 participants ?

  6. La démocratie exige qu’une photo des  »casseroliers » soit publiée !
    Casseroles aussi, et pas des moindres, plutôt une batterie de cuisine pour Mme Le Pen, ce que ses sbires n’évoquent jamais sauf sur le mode dérisoire. Pourtant c’est grave. Aujourd’hui le FN c’est  »tête basse et mains sales », se goinfrer sur l’Europe honnie, mère de tous nos maux. Seules quelques personnes qui n’ont pas de livre d’Histoire peuvent être dupées par ces pseudo-patriotes lepénistes.
    Consolation éventuelle dans le contexte évolutif actuel, on pourrait avoir le tiercé suivant dans l’ordre : 1 Juppé 2 Macron 3 Le Pen. A suivre ! Mais le plus important dans l’immédiat c’est de débusquer les manoeuvres de l’extrême droite lepéniste avec les Phillipot, Gollnish, Collard et autres profiteurs d’un système auquel ils appartiennent bel et bien. Ne vous y trompez pas, après la tante, vous aurez la nièce, leur business est bon… pour elles !

  7. J étais hier soir au meeting, à mon avis il y avait 4000 personnes! Car le Parnasse comprend 3400 places et hier les gradins étaient pleins, au milieu il y avait une foule serrée au moins 500 personnes! Et les casseroles sont passés inaperçues, moi je n’ai vu qu’un petit groupe d’une vingtaine maximum!
    Fillon est le seul expérimenté et assez mûr pour diriger et surtout tenter de redresser notre pays qui part à la dérive….

    1. Non seulement Fillon a payé très cher sa chère épouse à ne rien faire comme attaché parlementaire mais le vrai attaché a été probablement payé par son ami milliardaire. En outre , il a touché des centaines de milliers d’euros avec sa société conseil bidon et en plus , en retour il a gratifié son mécène de la grande croix de la légion d’honneur. Tout cela laisse indifférent 20% de français qui sont prêts à droite à voter pour n’importe quel ripoux politicien pourvu qu’il soit de leur bord souvent le plus extrême. Si certains voient des nains partout…eux ils voient des complots. Les œillères sectaires sont très efficaces.

  8. Tout les partis politique font parti du système, patrie haute au cas ou vous ne vous en étiez pas rendu compte, il serait tant de vous réveiller. La sieste a assez durée.

  9. « 36 ans d’engagement politique »
    Disons pour être clair: 36 ans pendant lesquels FF ne s’est jamais posé la question de savoir comment li allait être payé, en fait il n’a jamais vraiment su ce que c’était que de travailler, d’avoir un patron….Et après ça voudrait venir donner des leçons aux Français. Quelle honte !!!

  10. Il y avait même Procida, le pro de l’apéro, alors qu’il soutient Lagarde le traître qui a quitté la campagne de François Fillon. Quelle honte, quelle traîtrise !!

  11. Hahah ! Procida il est très bon pour jouer à la pétanque avec ses copains les stars de la télé ; personne ne le voit bosser à l’assemblée nationale faut être un peu sérieux non ? Allez Julien (j’dis pas lequel 😉

  12. son obstination aveugle aura un avantage!! faire éclater les Républicains après la défaite des le 1er tour!!! s’ils pouvaient même disparaitre , j ai hâte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité