Actualités

LAUDUN-L’ARDOISE En images : un exercice grandeur nature pour le 1er REG

Lors de l'exercice du 1er REG de la Légion étrangère de l'Ardoise, mardi soir (DR)
Lors de l'exercice du 1er REG de la Légion étrangère de l'Ardoise, mardi soir (DR)

Le scénario est digne d’un film d’action, et les moyens déployés aussi.

Ici, le méchant s’appelle Rajad. Il s’agit du chef d’une cellule djihadiste caché dans les environs, et qui aurait pour projet de perpétrer des attentats terroristes sur la base de Laudun et à proximité.

Lors de l'exercice du 1er REG de la Légion étrangère de l'Ardoise, mardi soir (DR)
Lors de l'exercice du 1er REG de la Légion étrangère de l'Ardoise, mardi soir (DR)

Voilà pour le pitch, voici maintenant le casting signé du 1er régiment étranger de génie de la Légion étrangère de Laudun-l’Ardoise : une équipe de plongeurs de combat du génie, des démineurs, un binôme Weapon Intelligency Team et un groupe de la fouille opérationnelle spécialisée, épaulés par un élément cynotechnique spécialisé dans la détection d’explosifs venu de la base d’Orange, d’un hélicoptère Puma et d’un renfort de la BFST. Le tout forme la Section de liaison et de reconnaissance offensive (SLRO).

Lors de l'exercice du 1er REG de la Légion étrangère de l'Ardoise, mardi soir (DR)
Lors de l'exercice du 1er REG de la Légion étrangère de l'Ardoise, mardi soir (DR)

La SLRO va être chargée lors de l’exercice effectué mardi d’infiltrer et d' identifier la cache d’armes, et si possible de capturer le terroriste pour obtenir des renseignements utiles. Rapidement, il est décidé d’agir de nuit. Une partie des Légionnaires est déployée sur le sommet du camp de César par hélicoptère. Les plongeurs se lancent dans une infiltration de plusieurs heures, qui aboutit à la découverte de la grotte utilisée par les terroristes, dans laquelle sont trouvés des explosifs. La SLRO se regroupe au complet sur place.

Lors de l'exercice du 1er REG de la Légion étrangère de l'Ardoise, mardi soir (DR)
Lors de l'exercice du 1er REG de la Légion étrangère de l'Ardoise, mardi soir (DR)

Sauf qu’entretemps, Rajad a pris la poudre d’escampette, pour rallier un camp près de Lascours. Les cellules de la SLRO le repèrent puis se divisent pour prendre le campement d’assaut sur plusieurs fronts. Les coups de feu (à blanc, rassurez-vous) crépitent, les djihadistes ne se laissent pas faire, et finissent par se replier après avoir infligé quelques pertes mineures à la SLRO. L’exercice s’est achevé sur le stand de tir, avec des cibles et des balles réelles.

Lors de l'exercice du 1er REG de la Légion étrangère de l'Ardoise, mardi soir (DR)
Lors de l'exercice du 1er REG de la Légion étrangère de l'Ardoise, mardi soir (DR)

Un entraînement grandeur nature nourri par les retours d’expériences des différentes opérations extérieures qui permet à tous les acteurs de la SLRO, qui habituellement opèrent indépendamment, de travailler ensembles.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité