Faits Divers

GARD Le médecin belge agresse un pompier et insulte un gendarme

pompiers-photo-anthony-maurin

Un médecin de 61 ans était poursuivi lundi par le tribunal correctionnel de Nîmes pour "violence volontaire sur un sapeur-pompier" et "outrage sur un gendarme". Ce Belge était en vacances à Goudargues le 25 juin dernier lorsqu'il s'en est pris à des pompiers dans une ambulance avant de traiter un gendarme de couleur de "singe" qui "mangeait des bananes"!

Les sapeurs-pompiers, des volontaires, avaient été appelés pour secourir un homme qui était tombé dans un restaurant de Goudargues. Un simple accident, qui va prendre des proportions inattendues. Lorsque les pompiers arrivent, l'homme, le visage en sang monte dans l'ambulance. C'est après qu'il a commencé à devenir violent. Il a mis un coup de pied à un collègue, puis il m'a frappé d'un coup de poing au menton", témoigne le pompier qui n'est pas encore totalement remis de ses émotions.

"Je ne voulais pas monter dans l'ambulance, je trouvais que je n'avais pas besoin de ça", nuance le retraité Belge, qui était il y a quelques mois encore, médecin dans son pays. "J'avais bu 5 ou 6 bières. Je regrette. Mais au départ je ne voulais pas que l'on s'occupe de moi", poursuit l'agresseur. Pour lui il n'y a pas eu de coup de poing mais juste "un coup de coude pour me dégager car ils voulaient que je monte dans l'ambulance".  Si cet épisode avait été le sel, il serait presque anecdotique. L'ancien médecin aurait ensuite employé des mots à connotation raciste envers un gendarme de couleur, qui ne s'est pas constitué partie civile à l'audience.

"Des termes odieux, c'est une expression détestable d'évoquer un singe et des bananes en parlant d'une personne de couleur", affirme le représentant du Parquet de Nîmes, qui réclame 9 mois de prison avec sursis et 1 500 euros d'amende à l'encontre de l'ancien médecin. "C'est un problème de compréhension dans le langage", poursuit le prévenu. "Lorsque j'écoute les explications de ce monsieur, j'ai l'impression que les gendarmes et les pompiers l'ont agressé. Il ne faut pas oublier que suite à cette agression, le pompier est resté 1 mois en arrêt de travail", plaide Me Marie Mazars pour le pompier.

Le tribunal a condamné le sexagénaire sans antécédent judiciaire en France et en Belgique à 1 mois de prison avec sursis.

Boris De la Cruz

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité