Faits Divers

NÎMES Une maman cache dans son soutien-gorge de la drogue pour son fils incarcéré

Entrée de la Maison d'arrêt de Nîmes Photo DR
Entrée de la Maison d'arrêt de Nîmes Photo DR

 

"Je suis malade et je ne peux pas venir le voir souvent. En prison, il est à l'isolement. C'est pour lui parler plus souvent que j'ai caché un téléphone dans mon soutien-gorge. J'ai besoin de mon fils ", affirme cette maman de 56 ans dont le garçon de 29 ans est incarcéré à la maison d'arrêt de Nîmes. Les faits se sont déroulés le 12 septembre dernier après un parloir à la prison Gardoise. La mère de famille venue spécialement de Montpellier où elle vit, avait caché dans son soutien-gorge, un portable, une puce et 12,9 grammes de cannabis. Par contre, elle ne lui a pas remis le café soluble qu'elle avait placé sous cellophane dans son sous-vêtement.

Un fils fiché S

Son fils est fiché S car il est considéré par les autorités comme un homme radicalisé. Il est libérable en 2020 après avoir été condamné à Montpellier à 5 ans de prison pour "apologie de terrorisme"... Il diffusait sur Internet des vidéos à la gloire du terrorisme islamique. Il est poursuivi dans l'affaire nîmoise, comme sa maman, pour "détention non autorisée de stupéfiants". La mère de famille prend toute la responsabilité de l'introduction d'objets et de drogue en prison. Elle a été condamnée mardi après-midi à 3 mois de prison avec sursis comme l'avait demandé le procureur adjoint Stanislas Vallat. Le représentant du Parquet avait réclamé 6 mois ferme contre le fils qui lui a un casier judiciaire... Le tribunal correctionnel de Nîmes a suivi les réquisitions du procureur adjoint.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité