Actualités

OCCITANIE L’ARS anticipe la lutte contre le zika, la dengue et le chikungunya

Moustique tigre ou pas, les nuisances causés par ces insectes sont importantes et croissent chaque année un peu plus (Photo DR)
Moustique tigre ou pas, les nuisances causés par ces insectes sont importantes et croissent chaque année un peu plus (Photo DR)

Pour lutter contre la propagation du zika, de la dengue et du chikungunya, l’ARS (Agence Régionale de Santé) mène de nombreuses actions en lien avec ses partenaires, les préfectures et les conseils départementaux. Cette fin de semaine à Toulouse, plus de 80 partenaires impliqués dans cette lutte ont répondu présents à l’invitation de l’ARS, afin de dresser le bilan de la saison 2016 et préparer dès à présent les actions de 2017.

La lutte s’appuie sur la surveillance de la population de moustique, vecteur potentiel de ces maladies, et les signalements des cas humains suspects de zika, dengue et chikungunya.

La région Occitanie est la seconde région métropolitaine colonisée par le « Moustique tigre ». Sa surveillance a été confiée à des opérateurs mandatés par chaque Conseil départemental. Elle consiste à cartographier l’implantation du moustique tigre et son évolution. Aujourd’hui, le moustique est implanté dans 10 des 13 départements de notre région (l’Ariège, la Lozère et les Hautes-Pyrénées sont épargnés).

En période d’activité du moustique (de mai à novembre), afin de prévenir ou de limiter la transmission des virus, les professionnels de santé sont invités à signaler immédiatement et systématiquement auprès de l’ARS tout cas suspect de chikungunia, dengue ou zika.

Les actions efficaces de lutte portées en 2016 seront renforcées en 2017

En Occitanie en 2016 : 288 cas suspects ont été signalés, parmi lesquels 30 confirmés importés de dengue, cinq de chikungunya et 106 de zika.

Grâce à un travail partenarial important de l’Agence régionale de Santé, des préfectures et des conseils départementaux, aucun cas de transmission sur notre territoire n’a été à déplorer dans notre région en 2016.

En 2017, l’ARS et ses partenaires vont renforcer l’information du public et des établissements de santé, afin de sensibiliser à la nécessité d’être vigilant et d’agir au quotidien.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité