Actualités

MERCREDI MINOTS Donald Trump, « il a des idées pas normales »

Un brainstorming pour commencer. EL/OG
Un brainstorming pour commencer. EL/OG

À partir d'aujourd'hui, chaque semaine, Objectif Gard se déplace dans une classe gardoise pour écouter les bambins parler d'actualité. La vérité sort-elle de la bouche des enfants ? Premiers éléments de réponse ce mercredi avec les CM2 de Vincent Bury, aux Près-St-Jean d'Alès. Le thème du jour : l'élection de Donald Trump.

C'est une habitude pour Vincent Bury. Régulièrement, il échange avec ses élèves de manière informelle sur des sujets divers. Un rituel qui intéresse des enfants stimulés à l'envi par l'information continue. Aujourd'hui, zoom sur le nouveau président américain. Pour remettre dans le contexte, l'enseignant entame sur un brainstorming. "Politique, cela vous fait penser à quoi ?" Quelques secondes d'hésitation, puis les mains se lèvent à profusion : "administration", "État", "gouvernement", "ministre", "président", "vote", "débat", "la droite", "élections présidentielles". Un champ relativement exhaustif pour des enfants d'une dizaine d'années. Le maître définit plusieurs termes avant de faire le lien avec le propos du jour.

"Connaissez-vous des politiciens ?" Hollande, Juppé, Macron, Obama, Hamon, Clinton, Le Pen, Trump, les écoliers ne manquent pas d'exemples. Une remarque toutefois : "Pourquoi vous ne citez que des Français et des Américains ?". Les petits, jusqu'ici loquaces, sèchent. Puis les esprits se révèlent : "Parce qu'ils passent à la télé !", tente l'une d'entre eux, "parce que les États-Unis sont un grand peuple !", renchérit Kenza. "Disons plutôt que c'est un pays puissant qui veut avoir la mainmise un peu partout dans le monde", corrige avec engagement le professeur.

Une image peu flatteuse

Petit sondage : "Combien d'entre vous ont une image positive de Donald Trump ?" Aucune réaction. "Qui a une mauvaise image?" La moitié de la salle se manifeste. Le reste reste sur la réserve : "Je ne le connais pas", murmurent timidement certains. Hanen embraye :"Il a des idées pas normales !" Et à Célia d'ajouter : "Il veut faire un mur pour pas que les Mexicains viennent chez eux". Un camarade renchérit : "Il dit que les Mexicains sont des voleurs !". Vincent Bury tente de recadrer : "Ils sont tous comme ça ?" Cri du chœur : "Non ! "Andy répond : "On ne sait pas, ils se font manipuler, il invente des trucs". Kenza reprend : "Il montre qu'il est supérieur aux autres, on dit même que c'est un extra-terrestre, et il a une tête bizarre".

Viennent ensuite ses relations avec la gente féminine. Là encore, les enfants fourmillent de commentaires peu avenants : "Sa femme est avec lui que pour les sous. Elle est belle et jeune, lui est vieux et fou!", torpille Andy. "Beaucoup de couples ont une grande différence d'âge", commente l'instituteur. Après une heure de discussions, la sonnerie retentit, c'est la récré'. Ensuite, place à la conjugaison, un sujet plus terre à terre mais non moins sérieux.

 

 

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “MERCREDI MINOTS Donald Trump, « il a des idées pas normales »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité