A la uneFaits Divers

NÎMES Enfant de 2 ans retrouvé dans la rue: son frère de 2 mois est resté seul toute la nuit!

 

Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR
Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR

Une mère de famille de 21 ans a été présentée mardi après-midi au parquet des mineurs de Nîmes. Elle est poursuivie pour "délaissement de mineur" et comparaîtra dans quelques mois devant le tribunal correctionnel de Nîmes. Elle est sous contrôle judiciaire, tandis que ses 3 enfants ont été placés d'urgence par la justice.

Dimanche après-midi, son fils âgé de 2 ans a été retrouvé par des passants, seul, sans surveillance, et habillé d'une simple couche-culotte et de baskets. La police a été alertée, tandis que le petit garçon était pris en charge par les secours, puis placé dans un foyer. Il a été reconnu le lendemain matin par un éducateur du foyer car il avait déjà effectué un séjour dans la structure. La maman a été placée le lundi en garde à vue jusqu'à mardi après-midi. Devant les enquêteurs elle aurait affirmé avoir abusé d'alcool. Par contre dans l'appartement alors que le garçon de 2 ans déambulait en couche-culotte dans la rue, son frère un bébé de 2 mois attendait sa maman!

On en sait un peu plus sur la chronologie des évènements

La jeune maman se serait absentée dimanche vers 15 h pour aller boire un verre avec un ami qui habite près de chez elle. Dans son appartement, elle a laissé son garçon de 2 ans et son plus petit de 2 mois. Les deux enfants faisaient la sieste, la maman est partie avec son babyphone. Sauf que le verre a duré plus longtemps que prévu et c'est la bouteille de Vodka qui a été descendue. L'enfant de 2 ans s'est réveillé, il a descendu 4 étages avant de se retrouver dans la rue, dimanche vers 15h30. Le plus petit est lui resté dans l'appartement du dimanche 15h30 au lundi 6h du matin, moment où la maman est revenue de la cellule de dégrisement... Car la mère de famille qui avait trop bu a été "ramassée" par les pompiers dans la nuit de dimanche à lundi complètement ivre sur la voie publique. Elle a été placée en cellule de dégrisement sans que le lien entre cette femme très alcoolisée et l'enfant retrouvé dans la rue dimanche après-midi ne soit effectué. Lorsque cette femme a été libérée de la cellule de dégrisement et qu'elle est retournée chez elle, elle a retrouvé son nourrisson, mais le plus grand de 2 ans n'était plus là car il avait été placé dans un foyer. La mère de famille est donc repartie au commissariat pour déclarer la disparition de son fils de 2 ans. Les policiers avaient entre-temps fait le lien avec le garçonnet retrouvé la veille et cette dame par l'intermédiaire d'un éducateur du foyer qui avait reconnu le garçonnet. Cette jeune femme a un troisième enfant âgé de 5 ans. Au moment des faits, il était chez des proches. Les services sociaux ont décidé de le placer lui aussi.

"C'est une jeune femme paumée, en larmes, qui prend conscience de ses bêtises, glisse son conseil Maître Geoffrey Piton. Il y a dans cette affaire une grosse erreur des services sociaux à l'enfance qui ont surveillé cette maman pendant 4 ans et qui ont estimé il y a quelques mois qu'elle n'avait plus besoin de mesure de surveillances et d'aide,"poursuit l'avocat Nîmois.

Le papa des enfants est lui en prison, il a été condamné il y a quelques semaines devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour des "violences conjugales" sur sa compagne et mère de ses enfants.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité