HandballSports GardUSAM

USAM Un nul pas si nul !

À défaut denchaîner avec une nouvelle victoire, lUSAM nest pas revenue bredouille du Nord Photo : archive Fabrice Foures)
À défaut d'enchaîner avec une nouvelle victoire, l'USAM n'est pas revenue bredouille du Nord (Photo : archive Fabrice Foures)

En déplacement à Dunkerque, l'USAM est revenu de la cité de Jean-Bart avec un nul méritoire décroché à l'énergie (23-23). Biens calés à la 8e place à portée de fusil du top 6, les Nîmois peuvent attendent sereinement la suite.

Outre qu'il lui a fallu traverser toute la France, le long périple vers les rives de la mer du Nord n'a pas été une sinécure pour la Green Team qui a dû s’employer jusqu'au bout face à un rival mal classé mais bien décidé à  se faire respecter sur ses terres.

Remake sportif de la bataille des Flandres, l'opposition a souvent pris l'allure d'un affrontement entre Nordistes et Sudistes. Dans cette bataille entre les Voraces et les Coriaces, les -mauvais- coups tombaient drus et on ne se faisait pas de cadeaux.

Dans ce contexte tendu, aucune équipe ne parvenait à prendre un avantage conséquent et à la pause tout restait à faire (12-11). Dans la foulée de son impeccable prestation la semaine précédente face à Cesson-Rennes, le gardien slovène de l'Usam, Rezar, s'illustrait sous le portique et décourageait les tentatives des Maqueux d'saurets (mangeurs de harengs saurs, en patois nordiste, NDR).

Privé de Rémi Salou et de Snorri Gudjonsson, blessés,  les Gardois confiaient les clés du camion à Dupuy, Marroux et Rebichon (4 buts chacun). En apnée au mitan du 2e acte, où ils étaient menés de quatre unités, les Verts reprenaient de l'air et recollaient à - 1 (20-19. 50e).  Avant de revenir à parité en profitant de l'exclusion d'un Dunkerquois pour une faute sur Rebichon (21-21.52'). Desbonnet suppléait Rezar dans les cages nîmoises avec autant de réussite (7 arrêts) et préservait les intérêts des siens.

En possession de la balle à 23-23 à la dernière révolution du chronomètre, les protégés de l'entraîneur Franck Maurice se voyaient même offrir l'occasion de l'emporter et il fallait une ultime parade du gardien nordiste pour empêcher l'USAM de retourner au bercail avec la victoire en poche. Pas si grave...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité