A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Histoire naturelle et surnaturelle

Renaud Ripart Photo Anthony Maurin).
Renaud Ripart (Photo Anthony Maurin).

Pour le compte de la 30ème journée de Ligue 2, et oui ça sent la fin, le Nîmes Olympique, 5ème avec 45 points, affronte ce soir le Football Club Sochaux-Montbéliard, 12ème avec 38 points, au stade Bonal.

Comme histoire naturelle, celle du soir n'est pas mal. Un duel africain dans le nord-est de la France, une chasse un peu spéciale, un safari touristique alléchant. Un Lionceaux se balade tranquillement non loin d'une usine Peugeot quand, sur le bord de la pelouse, surgit un sacré gros croco. Drôle de frayeur pour la peluche apeurée. Le Croco est craquant, il a du mordant et ses crocs sont bien plus acérés que des petites dents de lait. Hélas, quelques apaches sont venus troubler la scène. Des blessures de guerre crocos aux espoirs déchus des lionceaux, le duel promet beauté et spiritualité.

"Nous n'avons pas pris beaucoup de points contre les équipes mal classées et nous n'avons pas été spécialement brillants contre les quatre derniers du classement... On peut encore jouer quelque chose dans le championnat, eux non, on verra bien mais il reste encore 1/4 des matchs à disputer!" lance Bernard Blaquart, entraîneur du Nîmes Olympique.

Certes, et la fin de saison risque d'être compliquée. Mais cette année, le Nîmes Olympique ne doit-il pas sa force à ses pires faiblesses, les blessures? À force de remanier l'équipe type et bien, il n'y a plus vraiment d'équipe type et une vingtaine de joueurs peut ainsi se livrer à une saine concurrence, une jeune émulation. Un seul match gagné par le lionceau lors des dix dernières rencontres... Ça donne faim.

Histoire surnaturelle

À quelques instants de la fin de dernier entraînement avant le départ pour Sochaux, Yan Marillat sort pour capter un ballon sur le dos de Briançon. Recul du défenseur et probable entorse pour le gardien... Encore un. Comme une rengaine de la saison, un tube annualisé, la réalité de la blessure, l'histoire surnaturelle d'une poisse bien réelle. Après le meilleur buteur Alioui, c'est Marillat qui est susceptible de manquer à l'appel.

Fin dentraînement pour Yan Marillat et possible blessure Photo Anthony Maurin).
Fin d'entraînement pour Yan Marillat et possible blessure (Photo Anthony Maurin).

Martin Sourzac se prépare donc à être le cinquième gardien titulaire depuis le début du championnat, un triste record. "Ça fait deux mois qu'il s'entraîne avec nous et nous avons confiance en lui" note Bernard Blaquart. Et le portier de reprendre, "C'est pas courant ça! Je me prépare comme d'habitude et j'espère que la blessure n'est pas grave mais ça serait un honneur pour moi de jouer. Je me sens très bien, j'ai fait deux bons matchs avec la réserve et même si je n'ai pas encore joué, je connais la Ligue 2, j'ai plus d'une vingtaine de rencontres avec Monaco à mon actif".

Le surnaturel prend forme, le groupe sera composé de 17 joueurs dont trois gardiens (Marillat, Sourzac et Dias) en attendant le verdict final qui enverra un des trois en tribune. Mais le potentiel titulaire n'y voit aucune offense. Au contraire, il semble se plaire à Nîmes. "Le groupe est de qualité, les gens compétents sont aux bons postes et l'équipe a le jeu type de la Ligue 2. Elle a une bonne défense, une attaque rapide et elle ne lâche rien! Nous n'avons pas la pression mais il faudra être très méfiant" avoue le dernier rempart Martin Sourzac.

Martin Sourzac (Photo Anthony Maurin).
Martin Sourzac (Photo Anthony Maurin).

Le groupe nîmois: Yan Marillat, Martin Sourzac, Lucas Dias - Gaël Angoula, Gaëtan Paquiez, Fabien Garcia, Anthony Briançon, Zié Diabaté - Florian Fabre, Téji Savanier, Ousmane Cissokho, Théo Valls, Larry Azouni - Renaud Ripart, Christian Kouakou, Sada Thioub, Karim Aït Fana.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 31 ans et suis journaliste depuis près de dix ans. Nouveau dans l'équipe d'Objectif Gard, je suis en charge de l'actualité de la Camargue Gardoise. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close