Politique

NÎMES Jean Denat se désolidarise de son ami Manuel Valls

Manuel Valls aux côtés de Jean Denat. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Manuel Valls aux côtés de Jean Denat. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

L'amitié a ses limites. Souvent d'accord, la patron de la fédération socialiste du Gard, Jean Denat, et l'ancien Premier ministre, Manuel Valls, n'ont toutefois pas la même vision de l'engagement et de la fidélité.

En déclarant ce matin, au micro de Jean-Jacques Bourdin, qu'il donnerait son vote à Emmanuel Macron, Manuel Valls a attristé son copain gardois :"C’est un choix personnel. Je prends acte de cette décision que je déplore. Si je reste attaché à la philosophie du projet de Manuel Valls pour la France, je ne me reconnais pas dans cette prise de position. Je reste fidèle à la parole donnée et à l'engagement pris lors des Primaires de la Belle Alliance Populaire et à ce titre maintiens mon soutien à la candidature de Benoit Hamon". Et comme disait Desproges :"La caractéristique principale d'un ami est sa capacité à vous décevoir"...

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

8 réactions sur “NÎMES Jean Denat se désolidarise de son ami Manuel Valls”

  1. Sûrement pas, Manuel Valls prend un tout petit peu d’avance pour être en mesure de diriger un nouveau parti social démocrate qui prendra partiellement le relais du PS de Cambadelis-Hollande, désormais en liquéfaction.
    Il faudrait vraiment être aveugle pour lorgner sur le parti d’extrême droite populiste et illusionniste de Maruine Le Pen. Cette dernière traîne de plus en plus de casseroles et la fin de son concert approche.

    1. C’est pour ça que Loozer Denat préfère rester et garder le contrôle de la fédération du Gard. C’est pour aider son ami Valls à reprendre le parti au prochain congrès. Accessoirement aussi, la fédération c’est là où on distribue les gamelles. J’attends la position de Loozer Denat sur la position de sa copinette Françoise Dumas sur la 1ère circonscription et sur l’anguille de la 6e, le vert-rouge-rose bonbon sucé trois fois Cavard. Je vous parie qu’il va les laisser tranquille tous les deux.

  2. Ce serait trop dommageable pour les plus démunis d’entre nous. Aucun exemple de réussite d’une politique populiste largement détachée des réalités économiques et de surcroît conduite par une personne dont la probité est sujette à caution… La conjoncture serait affreuse pour le  »petit peuple » notamment les fonctionnaires et les pensionnés a minima.

  3. D’autant que Maruine Le Pen et E. Macron ont peu d’expérience exécutive ou même aucune s’agissant de la comtesse de Montretout. Cette dame est par ailleurs justiciable au pénal, ce dont elle se fout éperdument, serait-elle au-dessus des lois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité