ActualitésSociété

PETITE CAMARGUE Conseil communautaire et vote du budget

Jean-Paul Franc, Président de la Communauté de communes et maire dAimargues, André Brundu, maire dAubord et Guy Schramm, maire de Beauvoisin Photo Petite Camargue).
Jean-Paul Franc, Président de la Communauté de communes et maire d'Aimargues, André Brundu, maire d'Aubord et Guy Schramm, maire de Beauvoisin (Photo Petite Camargue).

Ah... Le vote du budget, toute une histoire! Qu'on se retrouve en pleine Camargue ou au centre d'une ville de 150000 habitants, c'est toujours un drôle de moment. Pour la Communauté de communes de Petite Camargue, c'est demain que ça se joue. Rendez-vous public pris à 18h30 ce mercredi 5 avril au siège vauverdois de la communauté de communes.

Le budget est un aspect prépondérant dans la politique. Les cordons de la bourse sont aussi le nerf de la guerre. Quand plusieurs petites communes se regroupent, le pot commun attise les envies individuelles. Côté finances, le Conseil du mercredi 5 avril traitera de l'adoption des comptes de gestion et administratif 2016. Mais comme chaque année, on va parler aussi du taux de la taxe des Ordures Ménagères, des taxes d'Habitation, foncière sur le bâti et le non bâti ainsi que de la cotisation foncière des entreprises. Toujours pou l'année en cours, le budget primitif sera voté.

Mais comme nous l'évoquions, l'argent est vraiment le nerf de la guerre. Les petites communes se réunissent pour peser plus lourd dans la balance économique locale. Le Préfet et le Président du Département ont déjà permis la signature de nombreux contrats de ruralité (il ne manque que le Gard Rhodanien et le Pays Vidourle Camargue). La signature des élus quant à cette adhésion marque la volonté d'un rapprochement certain pour débloquer des fonds nécessaires à l'essor de ce secteur géographique pauvre mais aux ressources exceptionnelles.

Pour se changer un peu les idées, parlons sport... du dimanche! Le Conseil devrait délibérer sur l'approbation du projet de création d'un parcours sportif sur la commune de Beauvoisin et solliciter une subvention auprès du Centre National pour le Développement du Sport. Une belle idée qui promet aux sportifs en herbe un accès privilégié à des sorties gratuites et revigorantes.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité