A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Trois buts, trois points mais pas encore troisième

Téji Savanier, chef dorchestre des Crocos, voyait avec plaisir le retour des attaquants du Nîmes olympique Photo Archives Anthony Maurin).
Téji Savanier, chef d'orchestre du Nîmes Olympique (Photo Archives Anthony Maurin).

Pour le compte de la 32ème journée de Ligue 2, les Crocos se déplaçaient en Auvergne pour tenter de croquer le Clermont Foot. Score final: 2-3!

Bernard Blaquart l'avait dit, le moindre faux-pas couperait toute ambition à l'hypothétique montée en Ligue 1. Les Crocos n'avaient donc pas le choix, ils se devaient de revenir à Nîmes avec au moins le point du match nul arraché à des joueurs qui font moins bien qu'eux à la maison.

Les Nîmois attaquent vite et fort. Dès les premières secondes Cissokho lancé sur son côté gauche adresse un centre parfait mais fuyant que Kouakou ne peut reprendre. C'est à la 7ème que le duo Savanier-Ripart fait une énième fois des siennes. Comme d'habitude, le corner tiré par le premier arrive comme par magie sur la tête du second qui fait le geste adéquat. 0-1! Les Crocos "faciles" prennent les devants et assument leur statut.

Clermont tente bien quelques incursions sur les terres nîmoises mais les têtes sont décadrées et les pieds emmêlés. A toute bonne nouvelle, il y a son contraire... Peu après la 18ème minute, Théo Valls se blesse sur une action défensive. Un Nîmois de plus en moins. Le match n'est pas d'une qualité technique exceptionnelle mais le Nîmes Olympique semble maîtriser son adversaire tout en lui laissant le jeu petit à petit.

A Gabriel Montpied, c'est le pied!

Mais Ripart emballe une nouvelle fois la rencontre. Après un beau travail de Kouakou qui centre dans la surface pour l'attaquant croco, le jeune parvient à chiper le ballon qui lui revient mais son tir est contré puis dégagé en catastrophe (31ème). Nîmes vient de rater le KO. Nîmes reprend du poil de la bête et Fabre qui vient d'entrer en jeu centre sur un Kouakou buteur mais en position de hors-jeu (33ème). Dans la minute qui suit, Clermont se retrouve devant les buts de Marillat. Ajorque en pivot remise dans la surface à Lopy qui tire. Le portier croco stoppe sereinement la frappe.

Côté clermontois, les errances techniques et le manque de créativité ne plaident pas à la faveur d'un redressement de la situation. Côté crocos, l'équipe répond à l'appel des contre-attaques mais sécurise la forteresse avant tout et avec panache. En parlant de panache... Cissokho travaille sur la gauche, passements de jambes, petit passage en force sur Centonze et centre parfait pour Kouakou qui place sa tête hors de portée de Jeannin impuissant, 0-2 (45ème)! A la pause Nîmes est quatrième à une unité du podium.

Au retour des vestiaires, le but magnifique de Kouakou vient certainement sceller le sort du match. 55ème minute et ce diable de Cissokho centre une nouvelle fois en direction de Kouakou alors à l'entrée de la surface clermontoise. L'attaquant pivote sur lui-même et place une splendide frappe bien sentie qui crucifie le gardien local, 0-3 et les Crocos sont au taquet! Alioui n'est plus là, Kouakou prend la relève. C'est fou comme Nîmes s'adapte à tout sous l'ère Blaquart...

Gestion comptable mais pas efficiente

A l'heure de jeu Lopy récupère un excellent centre. Un poil excentré mais seul face à Marillat, c'est le portier croco qui remporte le duel et qui écœure l'Auvergnat... A noter car chose rare, aucun avertissement n'a encore été distribué. 69ème minute et réduction du score par Thiam sur un coup-franc de toute beauté. A 20 mètres, il enroule sa frappe autour du mur nîmois et trouve la lucarne de Marillat qui ne peut atteindre le ballon. Précision quant tu nous tiens... 1-3, pas de stress, le matelas est encore épais.

Coup de tonnerre! Fethi Harek commet l'irréparable faute à la 74ème. Dans la surface croco, Thiam tombe sous la charge du capitaine illicite nîmois... Batta siffle et Caddy transforme. 2-3, la sentence est lourde et le matelas se réduit à peau de chagrin. Clermont revient très fort et pousse le Nîmes Olympique dans ses ultimes retranchements. Plus que dix minutes à jouer mais le stress prédomine. Marillat s'interpose avec autorité dans les arrêts de jeu mais dans l'ensemble, les fautes de la dernière chance viennent corrompre les derniers instants, ouf, les Crocos l'emportent 2-3!

 

Fiche technique CF63 - NO: stade Gabriel Montpied.

Spectateurs: NC (mais pas beaucoup... Par contre un paquet de Gladiators!).

Score: 2-3 (0-2).

Buts: Ripart (7ème), Kouakou (45ème) et (55ème), Thiam (69ème), Caddy ( SP 76ème).

Conditions: Temps clément, pelouse bonne.

Arbitre: M. Florent Batta.

Avertissements: Alakouch (64ème), Thiam (89ème), Azouni (90+3).

Expulsion:

Le groupe nîmois: Yan Marillat - Sofiane Alakouch,  Anthony Briançon,  Fethi Harek (C), Zié Diabaté - Larry Azouni, Téji Savanier, Théo Valls (Florian Fabre 19ème) - Ousmane Cissokho (Sada Thioub 90+1), Renaud Ripart, Christian Kouakou (Gaëtan Paquiez 77ème). Joueurs non utilisés: Martin Sourzac et Karim Aït Fana. Entraîneur: Bernard Blaquart.

Le groupe clermontois: Jeannin - Avinel, Centonze, Djellabi (C), Fontaine, Laporte (Pereira-Lage 57ème) - Genest, Iglesias, Lopy - Ajorque (Caddy 67ème), Dugimont et Thiam. Joueurs non utilisés: Caillard, Agounon, Ekobo. Entraîneur: Corine Diacre.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité