A la unePolitique

BAGNOLS Comptes administratifs : l’opposition félicite la majorité

Ce samedi matin, lors du conseil municipal de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Ce samedi matin, lors du conseil municipal de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est suffisamment rare pour être souligné : on a pu parler gros sous lors d’un conseil municipal de Bagnols sans hauts cris ni polémiques, mais avec force félicitations de l’opposition à la majorité.

Il faut dire que les comptes administratifs présentés par le premier adjoint Jean-Yves Chapelet samedi matin, déjà présentés à la presse la veille, sont bons.

« On peut vous féliciter »

« Notre budget 2016 était très serré, et à la fin de sa réalisation, nous avons gagné notre pari et même allés au delà de ce qui était annoncé, avec 596 000 euros d’économies supplémentaires », a résumé Jean-Yves Chapelet. Avec des recettes et un autofinancement en hausse et des dépenses et une dette en baisse, il faut dire que la majorité avait de quoi aborder ce conseil municipal sereinement. Le maire Jean-Christian Rey en profitera même pour pointer le fait que la mairie « est très loin de la caricature de gabegie, ça montre que ce qu’on disait était réel, honnête et sincère. »

L’opposition n’a pu que se ranger derrière la vérité des chiffres de ces comptes administratifs. « On peut vous féliciter sur ce compte administratif conforme à vos engagements, sur les économies d’échelle ou sur la mutualisation, saluera l’opposant Christian Roux. Un bémol sur les recettes, dont un million d’euros est dû à l’augmentation des taxes locales. l’autofinancement est important, et je me dis qu’à la limite vous auriez pu ne pas augmenter les taxes locales. Mais on ne peut que vous féliciter pour ce bas de laine, en espérant que vous en ferez bon usage. » Sur les impôts, le maire répondra que « ce million d’euros correspond à la baisse des dotations de l’Etat » avant de remercier l’opposant, avec qui les relations sont d’habitudes moins cordiales, pour son « honnêteté intellectuelle. » Pourquoi pas.

Un épiphénomène dû au ralliement de l’opposant et du maire au mouvement d’Emmanuel Macron En Marche ? Que nenni ! « Depuis mon retour en 2015, je guette le moindre faux pas de votre part, j’en suis pour mes frais », lancera l’ex-FN Jean-Pierre Navarro. L’UDI Claude Roux fera moins d’emphase, en notant que « manifestement vous avez tenu parole » en s’adressant au maire pour justifier son abstention à venir, avant que Claudine Prat le suive. Le compte administratif du budget principal sera voté avec 8 abstentions de l’opposition, dont celle du groupe FN qui ne s’est pas exprimé oralement.

Et aussi :

Des sous ! : Les subventions de fonctionnement aux associations pour 2017 ont été votées samedi matin. Une enveloppe en hausse de 32 %, à 281 200 euros. Si les subventions sont globalement stables, les principales augmentations sont à chercher du côté du sport, avec 5000 euros de plus pour le FC Bagnols Pont (35 000 euros au lieu de 30 000) et le Rugby Club Bagnols Marcoule (16 000 euros contre 11 000). C’est le Handball Gard Rhodanien qui récupère la plus grosse augmentation, sa subvention passant de 45 000 euros à 90 000. Une spectaculaire hausse qui compense l’abandon de la compétence sport par l’agglo du Gard Rhodanien : « on les finance via les nouvelles activités périscolaires », précisera le maire questionné sur le sujet par l’opposition. Les subventions seront votées à l’unanimité.

Du jus ! : le conseil municipal a voté à l’unanimité l’implantation de deux bornes de recharge pour les véhicules électriques par le Syndicat mixte d’électrification du Gard. Elles seront implantées place Pierre-Boulot et place Bourgneuf.

Des travaux : les services de la mairie nous ont fait passer une liste des travaux de voirie à venir cette année. On y retrouve l'avenue du commando Vigan-Braquet (40 000 euros), la rue Garidel-Alègre et le carrefour rue Molière et rue Racine (105 000 euros), l'allée des Peupliers et l'allée des Platanes (15 000 euros), la Mayre de Lagaraud (10 000 euros), le chemin Sainte-Marie (100 000 euros), la montée de France (15 000 euros) et divers petits chantiers, à Bourgneuf, rue des Grillons, et sur les trottoirs de l'entrée nord (11 000 euros).

Un mot pour Stockholm : à l’occasion de l’attribution d’une subvention à l’école suédoise d’art de Bagnols, le maire a adressé « un message de soutien et de solidarité avec le peuple Suédois », au lendemain de l’attaque au camion bélier qui a fait 4 morts et 15 blessés dans la capitale du pays scandinave.

Cambadélis, l’architecte : alors qu’il était en train de lire une délibération technique concernant un périmètre délimité autour des maisons des ingénieurs classées, la langue de Jean-Yves Chapelet a fourché. Le premier adjoint a ainsi rebaptisé l’architecte des Escanaux « Georges Cambadélis », du nom du premier secrétaire du PS, alors qu’il s’agit de Georges Candilis, de quoi faire rire le conseil municipal.

Alexandre Pissas était dans le public du conseil municipal (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Alexandre Pissas était dans le public du conseil municipal (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un spectateur remarqué : le vice-président du département, maire de Tresques, candidat aux législatives et meilleur ennemi de Jean-Christian Rey Alexandre Pissas était dans le public de ce conseil municipal. Il faut dire qu’il se tenait en terrain connu pour l’élu-chirurgien, puisque pour la deuxième fois consécutive le conseil municipal était organisé dans la nouvelle salle de réunion… du centre hospitalier. Ceci explique peut-être cela.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “BAGNOLS Comptes administratifs : l’opposition félicite la majorité”

    1. L’an dernier, la cour des comptes frappait à la porte et cette année « tout va bien dans le meilleur des mondes ». C’est juste une constatation… ou consternation.
      Il semblerait qu’un lavage de cerveau s’opére sur l’opposition en commission avant le conseil municipal.

  1. M Pissas… Tresques devenue trop petite pour cet « ogrillon » ? Cumul et sur-cumulard (maire, conseiller départemental, CLIS, SDIS et j’en passe.

    Il lorgne sur la ville de Bagnols, il prétend etre candidat sur la 3ème, il prie pour les sénatoriales…
    Voilà, l’archétype de l’élu dont nous ne voulons plus !

  2. je ne suis pas de Bagnols mais tout a cote!! a voir l état de la ville tout va bien. Le maire de Bagnols devrait donner sa recette de cuisine pour passer d’une situation plus que difficile à une situation maintenant euphorique::: bref n importe quoi. L opposition est simplement absente dans cette ville. Bagnols c’est simple: Une ville qui se meurt mais dans l’euphorie la joie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité