Actualités

EN IMAGES Plus de 3 000 personnes se régalent aux Graulinades !

Les Graulinades ce samedi 8 avril. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les Graulinades ce samedi 8 avril. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Un soleil au zénith et des produits frais à se mettre sous la dent : que demande le peuple ? Ce samedi 8 avril, la station balnéaire gardoise accueillait les Graulinades, une manifestation lancée il y a sept ans par Frédéric Alcacer, qui l'organise encore aujourd'hui :"C'est une très belle journée, la recette prend, on arrive à fédérer. Avec cette manifestation, on réussit à faire la promotion du patrimoine culinaire de la ville, à faire découvrir les plats familiaux, les plats de pêcheurs, avec cette volonté d'échange et de partage".

Les Graulinades. Ici les tellines. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les Graulinades. Ici les tellines. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Toute la journée, les activités autour de la gastronomie méridionale se sont multipliées. Une vente à la criée, habituellement réservée aux pêcheurs, a permis aux amateurs de se fournir en poissons frais. Dès 11h30, les grandes tables placées devant la Villa Parry ont été prises d'assaut par les Graulens et le touristes. Et il y avait de quoi se régaler ce samedi midi : des tellines, des sardines à l'escabèche ou farcies, des huîtres, des moules au chorizo et son riz noir ou des nems de poulpe !

Les Graulinades : les fruits de mer ont toujours la cote. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les Graulinades : les fruits de mer ont toujours la cote. Photo Tony Duret / Objectif Gard

La particularité de cette fête conviviale vient aussi des cuisiniers : des professionnels - comme le chef étoilé Jérôme Nutile cette année - préparent les plats mais aussi des inconnus, des locaux tout simplement amoureux de la bonne chair.

Les Graulinades ce samedi 8 avril. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les Graulinades ce samedi 8 avril. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Enfin, dernière originalité, ces tentacules gonflables géantes qui sortaient des balcons, fenêtres et bâtiments ont été imaginées par un artiste anglais, Filthy Luker. Une très belle journée ce samedi au Grau-du-Roi !

dsc02604

Tony Duret

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité