Economie

OCCITANIE Carole Delga : « Un plan régional offensif pour booster l’apprentissage »

apprentissage-region

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a présenté lundi 27 mars dernier le nouveau plan régional de développement de l'apprentissage devant plus de 200 partenaires institutionnels, organismes et acteurs de l'apprentissage, à l'Hôtel de Région à Toulouse.

Doté d'un budget spécifique de 9M€, ce plan fixe deux objectifs majeurs : atteindre le cap des 40 000 apprentis d'ici 5 ans et booster la qualité de cette voie de formation pour les jeunes, les entreprises et les CFA.

« Il est temps de changer de regard et de faire connaître l'apprentissage pour ce qu'il est : une voie de formation d'avenir et d'excellence, porteuse d'emplois pour nos jeunes. » C'est par ces mots que Carole Delga a introduit le plan régional de développement de l'apprentissage lancé aujourd'hui par la Région. Décliné en 8 mesures phare, ce plan doté de 9M€ porte à 143M€ le budget global de la Région en faveur de l'apprentissage et de l'alternance.

« Oui, l'apprentissage, ça change la vie. Et c'est la raison pour laquelle nous passons maintenant à l'offensive avec notre plan régional apprentissage. Un plan ambitieux avec de nouvelles aides à la fois pour les apprentis, leurs employeurs et les CFA », a expliqué Carole Delga.

Dès la rentrée prochaine, la Région permettra aux apprentis d'acquérir gratuitement un premier équipement et les manuels scolaires, comme c'était le cas auparavant pour les lycéens. « Nous ne pouvons pas parler de développement de l'apprentissage sans créer les conditions d'une réelle égalité des chances. Les aides spécifiques en matière de transport, d'hébergement et de restauration seront renforcées, l'aide au permis de conduire, étendue sur l'ensemble du territoire régional. C'est un vrai coup de pouce que nous avons voulu donner aux jeunes et à leurs familles, en particulier les plus modestes, et ainsi lever les freins à l'entrée en apprentissage », a rajouté Carole Delga.

Du côté entreprises, les employeurs se positionnent également au cœur de ce plan avec plusieurs mesures qui leur sont spécifiquement destinées, dont la mise en place d'un numéro vert pour faciliter la prospection et le recrutement, l'extension de la prime à l'apprentissage de 1000€ aux entreprises de moins 20 salariés (au lieu de 10 au niveau national) ou encore une majoration de 500€ des aides pour les entreprises qui forment leur Maître d'apprentissage.

 

Un plan, 8 actions, une ambition : l’apprentissage partout et pour tous

 

Mieux informer et orienter le public
• Mettre l’apprentissage au cœur du Service Public Régional de l’Orientation
• Renforcer la visibilité de l’apprentissage lors des différentes manifestations et évènementiels liés à l’emploi et à la formation (salons TAF notamment)
• Mobiliser les services de l’Éducation Nationale pour lever les freins et les représentations sur l’apprentissage
• Renforcer le partenariat avec les Académies afin de fluidifier les poursuites de parcours de formation quel que soit le statut du jeune.

Déployer, dès la rentrée 2017, un nouveau régime d’aides aux apprentis afin de lever les freins à l’entrée en apprentissage

Dès la rentrée 2017, un nouveau régime d’aides aux apprentis sera déployé sur l’ensemble du territoire régional, via la Carte Jeune Région, avec :
• Dans un souci d’équité entre tous les jeunes, les apprentis bénéficieront des mêmes aides que les lycéens : acquisition d’un Ordinateur portable, 1er équipement, lecture et sport.
• Des aides spécifiques pour les apprentis : transport, hébergement, restauration et une aide de 500€ au permis de conduire à destination des apprentis en dernière année de formation de niveau CAP ou Bac Pro.

Faire évoluer la carte des formations pour mieux répondre aux nouveaux enjeux des territoires

• Promouvoir l’apprentissage au sein de l’Éducation Nationale et renforcer la place de l’apprentissage dans les Campus des Métiers
• Promouvoir les CFA à dimension régionale portés par les branches professionnelles, réseaux consulaires… afin de donner de la lisibilité et de la cohérence à l’offre de formation
• Conforter la concertation dans le cadre du pilotage de la carte des formations avec les partenaires sociaux, les branches professionnelles, les chambres consulaires.

Organiser et professionnaliser la prospection des entreprises avec
• La mise en place d’un numéro vert pour les entreprises et d’un centre d’appels pour prospecter les entreprises
• Le déploiement et le renforcement du réseau des développeurs de l’apprentissage.

Soutenir les employeurs qui s’engagent pour l’apprentissage par
• La simplification des démarches administratives des employeurs (dématérialisation totale de la gestion des aides, mise en place d’un portail Régional afin de simplifier les démarches de recrutement)
• L’extension de la prime à l’apprentissage de 1000 € aux entreprises moins 20 salariés au lieu de 10 au niveau national afin de toucher 98% des entreprises d’Occitanie
• Le renforcement de la qualité de l’accompagnement en entreprise avec une majoration des aides pour les entreprises qui forment leur Maître d’apprentissage (500 €)
• La valorisation des entreprises engagées dans l’apprentissage.

Développer de nouvelles actions dans les CFA pour la réussite des apprenti.es
• Renforcement des programmes qualité des formations avec notamment la mise en place d’un module « entreprenariat » pour encourager l’esprit d’entreprise
• Lancement d’un Plan de lutte contre l’illettrisme et d’accès à la citoyenneté et à la culture
• La promotion de la mobilité internationale des apprenti.es avec pour objectif de doubler le nombre d’apprentis qui bénéficient d’une expérience professionnelle à l’étranger
• L’accompagnement renforcé des apprenti.es en situation de handicap.

Poursuivre l’investissement afin d’améliorer le cadre de vie des apprenti.es
• Travaux dans les CFA : construction, rénovation, extension
• Mises en sécurités, mises aux normes, équipements pédagogiques…
• Construction de solutions d’hébergement adaptées aux spécificités de l’alternance.

Déployer un large plan de communication afin de
• Valoriser l’apprentissage comme une voie d’excellence, de réussite et d’épanouissement avec une campagne de communication dans les médias, dans les cinémas via un spot ainsi que sur Internet.
• Mobiliser tous les acteurs économiques autour de cet objectif.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité