Politique

LÉGISLATIVES 2017 Christophe Gache veut défendre l’héritage Chevènement

christophe-gache

Dans l'embouteillage des candidats pour les Législatives 2017, de plus petits essaient de tirer leur épingle du jeu. Manque de moyens, difficile accès aux médias... Comment se faire entendre ? Par ses propres moyens. Christophe Gache, candidat du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) se lance dans la bataille de la 4ème circonscription du Gard en juin prochain.

Depuis 1997, Christophe Gache a rejoint les rangs du mouvement de Jean-Pierre Chevènement. "Une référence politique et intellectuelle" souligne le Gardois. Plusieurs fois ministre dans les années 1980 et 1990, député, maire de Belfort, sénateur, Jean-Pierre Chevènement, qui s'est présenté à l'élection présidentielle de 2002 recueillant 5,33 % des voix, est aujourd'hui une voix qui compte à gauche.

Christophe Gache, adhérent du MRC depuis 2010 a participé aux dernières échéances en tant que militant engagé. Après les municipales en 2014, les Régionales de 2015, il compte bien garnir les rangs de l'Assemblée en 2017 pour rejoindre peut-être les deux députés sortants que comptent actuellement le parti indépendant et souverainiste.

C'est la stratégie du changement voir du "tous pourris" qui pourrait, selon le prétendant gardois, lui permettre d'accéder à Paris. "Une refondation du paysage politique local et national est une nécessité et une exigence de la population. Il faut en finir avec tous ces professionnels de la politique qui ne pensent qu'à se goinfrer en cumulant les mandats et qui ont des revenus jusqu'à 7 fois supérieur aux salaires moyens des gens."

Déçu par le quinquennat de François Hollande, le MRC a décidé de faire cavalier seul. "En 2012, nous avons naturellement soutenu Fabrice Verdier sur cette 4ème circonscription du Gard. Le député sortant a voté et soutenu toutes les lois libérales et anti-sociales du quinquennat, avec notamment les lois Macron et El-Khomri" rajoute Christophe Gache.

Dans les projets de loi ou propositions qu'il compte défendre à l'Assemblée : 

  • Réglementer les tarifications prohibitives des maisons de retraite
  • Multiplier les circuits courts et la préférence locale
  • Préserver les services publics de qualité et, en règle générale, le modèle d'organisation des territoires
  • Augmenter les salaires, vraie politique de l'emploi, ...

Pour le suppléer, Christophe Gache fait appel à Catherine Pecastaing "une femme de conviction" et conseillère municipale Divers Gauche à Pont-Saint-Esprit.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “LÉGISLATIVES 2017 Christophe Gache veut défendre l’héritage Chevènement”

  1. Bravo Christophe Gache! A la différence de Verdier, vous avez des convictions ce qui ne vous amène pas à soutenir 2 candidats à la présidentielle (Hamon au 1er, Macron, par anticipation, au 2nd), au cas où les choses tourneraient mal et amènerait à devoir chercher un vrai travail (mais que je suis bête, il a pensé à se faire ré-élire à la Région! Ouf, il va pouvoir bouffer!)
    A la différence de votre concurrent PCF façon relique stalinienne Cerpédès, vous n’avez pas eu le soutien de Verdier avant de le planter et aux cantonales et aux législatives.
    Oui, vous êtes libre et avec des convictions de gauche. Et la politique n’est pas votre profession. Je crois que c’est une bonne et simple raison de voter pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité