A la uneActualité générale.ActualitésL'Eco du Mardi

MARDI ÉCO La Banque de France propose une Opale à 750 000 euros

Une vingtaine de chef d'entreprises ont assisté à cette réunion de présentation du système Opale (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Une vingtaine de chef d'entreprises ont assisté à cette réunion de présentation du système Opale (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Invitée de la CPME 30 (Confédération des petites et moyennes entreprise), une vingtaine de chefs d'entreprises et d'experts-comptables gardois a assisté à la présentation du dispositif Opale mis en place par la Banque de France. L'outil d'analyse en ligne, destiné à diagnostiquer économiquement et financièrement les entreprises et à les aider à construire des scénarii de développement, n'a pas semblé faire l'unanimité ...

"Caramba, encore manqué !", aurait dit le lanceur de navaja maladroit dans Tintin et l'oreille cassée. Car sans remettre en cause l'intérêt d'Opale, au vu des réactions suscitées, il n'apparaît pas s'adresser en priorité à des petites et moyennes entreprises. Plutôt à des poids-lourds de l'industrie, quand on sait que le ticket d'entrée a été fixé à 750 000 euros de chiffre d'affaires! Autant vous dire que la très grande majorité des entrepreneurs présents ne se sentait guère concernée.

Jean-Marc Amphoux et Geneviève Casanova présentaient le dispositif mis en place par la Banque de FRance (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Frédéric Amphoux et Geneviève Casanova présentaient le dispositif mis en place par la Banque de France (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Le système lui-même, apparaît par ailleurs redondant avec ce que propose déjà la plupart des cabinets d'expertise comptable. Ce que n'ont pas manqué de relever certains participants. Missionné pour expliciter le fonctionnement d'Opale, le correspondant TPE de la Banque de France, Frédéric Amphoux, et sa collègue,  Geneviève Casanova, ont dû s'employer sérieusement pour dissiper les doutes et les questionnements. "Pour un chef d'entreprise la relation directe est très importante. Quels contact offrez-vous ? Quels services ?", interrogeait ainsi un entrepreneur. Réponse du correspondant bancaire, pas toujours à l'aise sur ce dossier : "Pour ça nous avons un autre dispositif, Géode, dans le cadre duquel vous bénéficierez des conseils d'un expert''. Car concernant Opale, décrit comme un outil de positionnement et d'analyse sectorielle en ligne des marchés, tout se passe sur Internet et le client n'a pas d'interlocuteur dédié.

Quoi qu'il en soit, à ceux qui décideraient d'utiliser Opale, il suffira de mettre en ligne son chiffre d'affaires, un code sectoriel et l'emplacement géographique de l'entreprise pour obtenir des indications comparatives avec la concurrence. Pour ça, il leur en coûtera 500 euros : 200 euros pour l'analyse de l'activité et 300 de plus pour la simulation, qui sera disponible en mai prochain. À noter encore que l'utilisateur aura droit à l'accès à Opale durant 3 mois. Après quoi, pour renouveler, il faudra repasser à la caisse. À la Banque quoi de plus normal, au fond...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

 

 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “MARDI ÉCO La Banque de France propose une Opale à 750 000 euros”

  1. Quand on voit le niveau et le prix des conseils de la plupart des experts comptables -quand ils en donnent – finalement pour 200€ ou 500€ c’est pas cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité