A la unePolitique

LÉGISLATIVES 4e circo : « Je pars favorite », assure Valérie Meunier

Valérie Meunier, candidate aux élections législatives sur la 4ème circonscription. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Valérie Meunier, candidate aux élections législatives sur la 4ème circonscription. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Avec Christophe Rivenq, Valérie Meunier est certainement l’une des plus fidèles de Max Roustan. Son engagement politique débute à seulement 15 ans quand elle milite au RPR de Jacques Chirac. Quelques années plus tard, à 22 ans à peine, elle décroche un siège d’élue au conseil municipal d’Alès dont elle est alors la benjamine. Celle qui se présente comme une « femme de dossier et de proximité » se lance aujourd’hui un nouveau défi : devenir la députée de cette 4ème circonscription.

Objectif Gard : Lors des précédentes élections législatives en 2012, Max Roustan a perdu au deuxième tour contre Fabrice Verdier. Pourquoi pensez-vous faire mieux que votre mentor ?

Valérie Meunier : On n’est plus du tout dans la même situation politique. D’ailleurs, en 2012, ce n’est pas Max Roustan qui a été sanctionné, c’est un contexte national qui a fait élire M. Verdier. Cette fois, il y a une volonté de renouvellement politique, ce qui correspond à ce que je véhicule.

Quel est votre adversaire le plus dangereux ?

Je ne crains personne et je respecte tous les candidats. Mais je pars en étant favorite. Regardez, ils sont six ou sept à gauche, ce qui montre bien que M. Verdier ne rassemble pas. La candidate du FN, elle, elle était sur une autre circonscription aux cantonales. Aujourd’hui elle vient sur la 4ème ! Mais les gens qui votent Front National le font pour l’étiquette, pas pour la personne.

Justement, l’étiquette Les Républicains, elle n’est pas trop lourde à porter en ce moment ?

Oh, vous savez, j’ai vécu des campagnes difficiles. Je peux vous dire que la dissolution de l’Assemblée Nationale (en 1997, NDLR), c’était compliqué. Pour répondre à votre question, je comprends que les gens soient interloqués et choqués mais il faut un candidat qui redresse la France. François Fillon a un programme qui sortirait la France de ce marasme.

Et vous, quels sont vos atouts ? Pourquoi les électeurs devraient-ils vous faire confiance ?

Je vais apporter mon expérience. Je vais être une élue qui, dès le lendemain de l’élection, sera efficace. J’agirai. Pendant cinq ans on a trop souffert de commissions. C’est fini tout ça. Je suis une femme de dossier et de proximité.

Pourtant vous n’étiez pas la candidate attendue sur cette circonscription ?

Le candidat naturel était Christophe Rivenq. Il a fait un choix courageux en préférant se concentrer sur notre territoire en tant que DGS (Directeur Général des Services, NDLR). Et puis, parlons franchement, s’il n’y avait pas eu le cumul des mandats, Max Roustan aurait été candidat. Mais mon parti a reconnu que j’étais la candidate légitime par ma fidélité et ma présence locale.

L’un des ténors de votre parti, Jean-Paul Fournier, ne semble pas tout à fait du même avis… (Le sénateur-maire de Nîmes avait déclaré : « Je ne sais pas pourquoi ils ont mis cette petite Valérie Meunier, qui ne demandait rien d'ailleurs. Elle est affaiblie... Elle va au casse-pipe. J'ai l'impression qu'ils font plaisir au député PS Fabrice Verdier… Peut-être qu’ils ont conclu un marché avec Verdier en s'achetant une tranquillité pour les municipales à Alès !)

Ce discours de Jean-Paul, je le pardonne. Je sais qu’il se remet difficilement de son état de santé. Il a parlé trop vite. Lorsque je vais à un combat, il le sait, j’y mets toute mon énergie. Quant à ma santé, je vais bien, je suis plus qu’en forme !

Propos recueillis par Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “LÉGISLATIVES 4e circo : « Je pars favorite », assure Valérie Meunier”

  1. Meunier! Elle est comme le chocolat, elle va fondre au soleil!
    Sa désignation est bien la preuve -comme pour la petite Boyer sur la 5e- que le Max n’en a rien a faire des législative et qu’il préfère betonner son petit près carré alésien…au passage en empêchant au maire de Saint Privat des Vieux d’être candidat et de faire de l’ombre au grand et vénéré Max à l’Agglo. Faut arrêter de nous prendre pour des valises sans poignée!

  2. Si, par un concours de circonstances, elle était élue et qu’elle bosse comme son mentor Roustan : ça promet. Ce dernier a toujours été classé bon dernier en matière de (non) boulot parlementaire. En gros c’était un député fictif mais sa paye était bien réelle. Au passage ses attachés parlementaires, parmi lesquelles des familiers du clan roustan-rivenq, ne devaient pas beaucoup bosser non plus.
    Quant à C. Rivenq , il a bien essayé de cumuler en demandant qu’on change la loi pour lui ! Il doute de rien : il est vrai qu’il a pris de très mauvaises habitudes à l’Agglo où les élus inféodés le laissent faire n’importe quoi notamment en matière financière ( voir emprunts toxiques cachés). Le dindon de la farce c’est le maire de St Privat , Ribot. Pourtant, il avait fait tout ce qu’il fallait d’allégeance au baron Roustan mais il s’est fait casser par Rivenq. Ambiance.

  3. Y a au moins un truc sur lequel elle a raison Mme Meunier, Fournier est bien au bout du chemin, sa maladie devrait le forcer à prendre du repos plutôt que de dire n’importe quoi.
    Quelle triste fin.

  4. « On n’est plus du tout dans la même situation politique. D’ailleurs, en 2012, ce n’est pas Max Roustan qui a été sanctionné, c’est un contexte national qui a fait élire M. Verdier. Cette fois, il y a une volonté de renouvellement politique, ce qui correspond à ce que je véhicule. »

    Donc aujourd’hui si elle est élue cela sera à cause du national non parce qu’elle plus compétente que ROUSTAN ?

  5.  » Il a fait un choix courageux en préférant se concentrer sur notre territoire en tant que DGS  »

    Ce n’est pas courageux c’est la LOI qui lui a imposé il n’a pas démissionner de ces lucratifs emplois !
    D’autre avant lui on fait le même choix :
    le Maire de Vézénobres
    le Maire du Martinet etc .

  6. Si elle veut avoir 1% de chance il faudrait mieux pour elle qu’elle ne parle pas trop de Rivenq!! mais bon cette brave femme et brave pour courageuse !!! car effectivement elle n’a pas un copeck de chance. mais bon elle fait parler d’elle!!! elle aura quelques jours de gloire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité