A la uneActualités

PÂQUES Les chocolatiers alésiens vont vous donner faim

Le chocolatier Sylvain Veyret et son hamburger en chocolat de 4,3kg ! Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le chocolatier Sylvain Veyret et son hamburger en chocolat de 4,3kg ! Photo Tony Duret / Objectif Gard

A quelques jours de Pâques, les chocolatiers alésiens se préparent pour ce deuxième grand temps fort de l’année, après Noël.

Chez le « chocolatier Cédric Croix », implanté sur la Place Saint-Jean depuis 2010, on est prêt ! « Cette année, je trouve que les gens s’y sont pris un peu plus tôt », explique la vendeuse. Depuis quelques jours déjà, elle vend ses grands classiques : les œufs, les poules, les petits lapins, les poissons et coquillages (de 1,90€ à 40€). « Mais ce qui part bien aussi, poursuit-elle, c’est notre chocolat blond. On n’en trouve pas partout ». Ce qui n’est pas non plus commun dans cette chocolaterie qui donne sur la cathédrale, c’est cet œuf géant (ci-dessous) fabriqué sur-mesure par Cédric Croix : l’œuf pèse 5,3 kg pour un prix de 190€. Le chocolatier a mis deux jours pour le fabriquer...

L œuf de 5,3 kg de Cédric Croix. Photo Tony Duret / Objectif Gard
L œuf de 5,3 kg de Cédric Croix. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Le chocolatier inspiré par les livres pour enfants !

Sur le boulevard Louis Blanc, à « Mes Chocolats, la fabrique », le chocolatier Alfonso Cannarozzo est satisfait : « Cette année, Pâques est un très bon cru. C’est vraiment une bonne année. Je pense que ça vient du fait que ça tombe pendant les vacances scolaires et qu’on est un peu plus éloigné de Noël par rapport à d’autres années », analyse-t-il. Arrivé au cœur d’Alès en novembre 2014, Alfonso mise sur l’originalité : « Chaque création est spécifique. Personne ne repartira avec un produit identique, c’est d’ailleurs ce que veulent les gens qui recherchent des créations originales. Vu que les détails changent tout, je m’inspire des livres pour enfants », sourit-il.

Le chocolatier Alfonso Cannarozzo. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le chocolatier Alfonso Cannarozzo. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Le burger en chocolat !

Un peu plus bas, au 6 rue Edgard Quinet, Sylvain Veyret et sa femme cherchent aussi à se démarquer. Dans cette institution alésienne, on trouve, comme chez les deux chocolatiers précédents, du chocolat fait maison sous toutes ses formes, mais aussi de drôles de créations. « On essaie de faire des choses un peu plus fun qui plaisent aux adolescents. On veut parler aux jeunes et faire tomber un peu la moyenne d’âge », explique Mme Veyret. En vitrine, on découvre donc des personnages mythiques des jeux-vidéo comme Mario ou Luigi (15,70€) ou des hamburgers en chocolat de toutes tailles. Le plus gros pèse 4,3kg ! Les frites et la boisson ne sont pas vendues avec.

Les pages Facebook des trois chocolatiers alésiens : Pâtisserie Veyret / Mes Chocolats / Cédric Croix

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close