NÎMES Chien mort pendu à un poteau : 2 hommes interpellés

 

police

Photo d'illustration

Les éboueurs du quartier du Puech-du-Teil à Nîmes sont tombés le 1er février dernier sur une scène effroyable. Un chien était inanimé, les pieds dans le vide, pendu à une laisse sur un poteau dans la rue Henri Revoil. L'animal était mort dans d'atroces souffrances. Immédiatement, une enquête de police était diligentée, tandis que des habitants ulcérés par cet acte de cruauté décidaient d'effectuer une marche blanche qui rassemblait une semaine plus tard une centaine de personnes à l'endroit de la découverte macabre... Des peluches, des bougies, une gerbe de fleurs étaient déposées près du lieu où s'est déroulé cet acte ignoble. Sur Internet, les réseaux sociaux s'enflammaient et des associations de protection animale se mobilisaient.

Plus de deux mois après, selon nos informations, les policiers nîmois ont procédé ce matin à l'interpellation de deux hommes soupçonnés d'avoir participé à cet acte de cruauté. Ils ont été placés en garde à vue.

Lire aussi : 

NÎMES Chien pendu : 1000€ à celui qui retrouvera le coupable

Boris De la Cruz

Partager