A la uneHandballSports GardUSAM

USAM Fin de série pour la Green Team

Les Nîmois se sont inclinés en toute logique (Photo : Fouras)
Les Nîmois se sont inclinés en toute logique (Photo : Fouras)

Pour prétendre à la victoire face à la machine bien rodée des Montpelliérains il aurait fallu une USAM à  son zénith. Mais ça n'était pas le cas mercredi soir et, en dépit d'efforts méritoires, la Green Team a dû se résoudre à laisser la 2e manche du derby aux voisins Héraultais.

Pour son deuxième rendez-vous consécutif à domicile, et après la victoire face à Sélestat (31-20), c’est le voisin Montpellier qui venait défier une Green Team en pleine confiance dans un Parnasse chauffé à blanc et plein comme un œuf (3 200 spectateurs). Défaits à l’aller (37-30), les Nîmois avaient dans la bouche comme un goût de revanche.

Le ton était donné dans les tribunes où avant le match la banda locale s’attachait à répondre aux tambours montpelliérains à grand renfort de décibels. Le tout sous le regard amusé de Didier Dinart.

20170419_203507

Le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Dinart, était l'invité du président nîmois David Tebib mercredi soir (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Visiblement on se craignait et après 3 minutes le compteur général affichait un on ne peut plus neutre 0-0. Hallgrimsson ouvrait le score pour les Verts et…se faisait expulser dans la foulée (1-1. 4e) et son compatriote Gudjonsson ouvrait son compteur personnel sur un jet de 7 mètres. Haché par des fautes grossières, les débats prenaient clairement un tour défensif. Face à des Montpelliérains plus athlétiques, même dominés en taille les pitbulls nîmois s’accrochaient comme des morts de faim. De part et d’autre on ouvrait la boite à gifle et on passait la gomme à effacer le sourire. En toute logique les cartons jaunes fleurissaient dans les mains de arbitres comme les jonquilles au printemps. Tout cela débouchait sur un concours de jet de 7 mètres…perdu par l’Usam, peu à l’aise dans l’exercice de style !

Les supporters nîmois avaient déployé un immense tifo pour ce derby du Sud (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Les supporters nîmois avaient déployé un immense tifo pour ce derby du Sud (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Le tableau d'affichage faisait du sur-place même si les visiteurs se montraient plus efficaces au moment de conclure (2-5. 15e). Inexorablement Montpellier lâchait les chevaux et la Green Team ne trouvait pas la solution (3-9. 20e). Podsiadlo trouvait la cible sur pénalty mais comme de l’autre côté le gardien nîmois Rezar se faisait canarder comme aux tirs aux pigeons, l’écart continuait à se creuser (5-13. 25e). Et il fallait un ‘’kung fu’’ de Ferreiro pour réveiller le kop vert (7-13. 26e). À la pause, l’affaire était mal engagée pour les locaux (8-15. 30e). Et ce d'autant  plus que Tobie se  blessait dès la reprise et quittait le parquet en boitillant pour ne plus y revenir (33e).

La malchance s’en mêlait quand Gallego lâchait du plomb pour…toucher du bois (11-18. 38e). De pertes de ballons en maladresses, l’Usam sortait de son match. Rebichon entretenait un vague suspense (14-20. 49e) et Gallego répondait du tac-au-tac à Porte (16-21. 45e). La tribune de Montpellier menait un boucan de tous les diables et l’on entendait moins la pena locale (17-27. 51e). À cinq minutes de l’épilogue la cause était entendue pour des Nîmois trop friables défensivement (20-30). La bonne volonté et l’envie n’avait pas fait le poids face aux froid réalisme de Guigou et des siens (21-34). L'USAM baissait pavillon devant plus fort qu'elle...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com 

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “USAM Fin de série pour la Green Team”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close