Faits Divers

NÎMES Un feu se déclare au commissariat: les personnes en garde à vue déplacées

 

L'Hôtel de police de Nîmes. Photo © objectifgard.com / MA
Photo illustration © objectifgard.com / MA

 

Les faits sont survenus mardi soir vers 20h. Un feu a été constaté dans les geôles du commissariat de Nîmes. Un dommage qui a démarré dans une cellule, plus précisément sur un matelas. Les pompiers ont été appelés à la rescousse. Lorsqu'ils sont arrivés l'incendie avait été éteint par les fonctionnaires de police, de la fumée s'échappait des cellules. Toutes les personnes qui étaient en garde à vue ce soir là ont été déplacées et mises en sécurité à l'étage en attendant que les pompiers ventilent les geôles. Des ambulances des soldats du feu étaient sur place, mais aucun fonctionnaire ou détenu n'a été évacué aux urgences de l'hôpital. "Nous n'avons plus le droit de faire des fouilles au corps depuis quelques années pour les personnes en garde à vue. Donc, il peut y avoir plus facilement des objets illicites dans des geôles, dénonce Eric Massol, secrétaire départemental de FO Police. C'est pareil lorsque nous allons chercher des détenus dans des prisons pour les ramener au Palais de Justice par exemple, les fouilles aux corps sont interdites", poursuit le syndicaliste. Reste à savoir pour l'incendie de mardi soir à l'hôtel de Police, si l'incendie est volontaire ou accidentel?

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close