A la uneSociété

SAMEDI ET VOUS Le Duô, belle surprise alésienne

Le patio du restaurant Le Duô. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Le patio du restaurant Le Duô. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Chaque samedi, les journalistes d’Objectif Gard se muent en testeurs : restaurants, activités, nouveautés… pour vous donner nos bons plans. Aujourd’hui, nous avons testé le restaurant « Le Duô » à Alès.

On ne se doute pas, en passant devant la façade du restaurant, que la salle de restaurant est aussi spacieuse. On ne se doute pas non plus qu’un petit patio à l’abri du bruit de la ville se cache, sur le côté de l’établissement. L’endroit est calme, intimiste. Des nappes noires recouvrent les tables installées sur ce petit coin d’extérieur, où quelques bambous apportent une touche végétale.

Comme chaque midi en semaine, la formule déjeuner est affichée à 16 euros pour entrée-plat ou plat-dessert. Difficile de choisir parmi toutes les suggestions, aussi appétissantes les unes que les autres. Notre sélection faite, la serveuse nous apporte une coupelle d’olives vertes pour patienter. L’attente ne sera pas très longue avant que l’entrée soit servie dans une grande assiette rectangulaire : un tartare de saumon et avocats, crème de wasabi et chips de chorizo. Le tartare en lui-même n’a rien d’exceptionnel, contrairement à sa crème wasabi, douce et relevée à la fois.

Le tartare de saumon avocat. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Le tartare de saumon avocat. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ce sont les plats qui nous surprendront le plus. Nous goûtons à un filet mignon de porc poêlé, accompagné d’une pomme de terre fondante, d’un ragoût de légumes printaniers et d’un jus de cochon. La viande, rosée et coupée en tranche, est excellente. Tout comme la sauce et les pois gourmands qui vont avec. Nous dégustons également une noix de veau, cuisson basse température, avec une purée de patates douces et légumes de saison. Le veau est très tendre et s’accommode à la perfection avec une purée au goût absolument divin.

La noix de veau et sa purée de patates douces. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
La noix de veau et sa purée de patates douces. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Pour terminer, nous partageons une dessert baptisé « La fraise en déclinaison : tartare, mousse tagada, coulis et glace maison ». Une touche finale fraîche et légère, dont nous ne laissons pas une miette. Nos estomacs satisfaits, nous pouvons conclure que cette formule déjeuner – rappelons-le, à seulement 16 euros – fait largement concurrence à d’autres tables alésiennes qui, pour certaines, proposent le midi des formules aussi élevées mais bien moins raffinées.

La fraise en déclinaison. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
La fraise en déclinaison. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

 Le Duô, 10 avenue du général de Gaulle, Alès. 04 66 52 38 53.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “SAMEDI ET VOUS Le Duô, belle surprise alésienne”

  1. J’adore cet endroit ! La cuisine est succulente. Le seul petit bémol, le prix du menu est plus élevé qu’avant, donc du coup j’y vais moins souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité