Actualités

PONT DU GARD Les balades vigneronnes se développent

Le programme de ces deuxièmes Balades vigneronnes du pays du Pont du Gard a été présenté mardi matin au domaine Gilphine de la famille Jaume, à Théziers (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le programme de ces deuxièmes Balades vigneronnes du pays du Pont du Gard a été présenté mardi matin au domaine Gilphine de la famille Jaume, à Théziers (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La première édition des Balades Vigneronnes du Pays du Pont du Gard, qui s’est tenue en mai dernier, a été « un vif succès », d’après la présidente de l’Office de tourisme du Pont du Gard Muriel Dherbecourt.

Un succès qui a donné des idées aux organisateurs, qui ont donc décidé de « reconduire et d’élargir l’expérience », poursuit la présidente de l’Office de tourisme, qui organise la manifestation en coopération avec Gard Tourisme.

« Un moment de partage et de convivialité »

Ainsi, d’une dizaine de visites chez autant de domaines et caves sur un mois, on passe cette année à seize rendez-vous chez sept domaines et caves du Pays du Pont du Gard, sur une durée de… cinq mois ! « On s’appuie sur des temps forts tels les Fééries du Pont du Gard, les vendanges et cette année le rassemblement national des 2CV le week-end de l’ascension », poursuit Muriel Dherbecourt.

Les Balades débuteront le 7 mai au domaine Valériane de Domazan et s’achèveront pendant les vendanges, le 23 septembre, aux vignobles David à Saint-Hilaire-d’Ozilhan. Les domaines du Parc Saint-Charles (Montfrin), des Romarins (Domazan), Gilphine (Théziers), du Château des Coccinelles (Domazan) et du Château de Montfrin (Meynes) participeront également, pour représenter « la diversité des vins de notre territoire », affirme Muriel Dherbecourt.

Les participants profiteront de visites commentées des vignobles et des caves avant de déguster les vins et un buffet de produits locaux allant de l’olive au fromage de chèvre, en passant par la tapenade ou les fruits et légumes. Certains y ajouteront une petite particularité : ainsi, Alain David des vignobles David a prévu « d’en profiter pour faire visiter la chapelle de la Clastre, qui date du Xe siècle et qui est dans les vignes », Jean-Baptiste Mangin, du Château des Coccinelles, a prévu de faire participer les visiteurs à la vendange qui devrait avoir débuté lors de la visite et Sarah Astruc, du Château de Montfrin, proposera un jeu autour des arômes du vin. « C’est un moment de partage et de convivialité », explique Christine Scott, du domaine du Parc Saint-Charles.

(Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
(Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour Muriel Dherbecourt, « ces balades répondent à une attente forte des touristes sur notre territoire qui veulent un tourisme différent, qui allie balade et découvertes autour d’un produit phare : le vin. » De l’autre côté, la présidente de l’Office de tourisme estime que « l’œnotourisme est en plein essor et permet de fédérer les vignerons autour d’un projet, d’offrir de nouvelles opportunités de développement et de donner une vision éclairée de leur travail. »

Un aspect souligné par Alain David : « on attache beaucoup d’importance à accueillir les touristes pour leur faire découvrir ce département du Gard, et expliquer qu’ici, on a 2 000 ans d’histoire pour le Pont du Gard comme pour la vigne. »

Les Balades vigneronnes au Pays du Pont du Gard, du 7 mai au 23 septembre. Tarifs : 12 euros adulte, 7 euros enfant. Infos et réservations ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité