A la unePolitique

FAIT DU JOUR Présidentielle : les pronostics des politiques gardois pour le second tour

Dimanche soir, il n'en restera qu'un(e) (Photos : DR et Thierry Allard / Objectif Gard)
Dimanche soir, il n'en restera qu'un(e) (Photos : DR et Thierry Allard / Objectif Gard)

Chose promise, chose due : comme au premier tour, Objectif Gard a sollicité les politiques gardois pour obtenir leur pronostic, cette fois sur le second tour de la présidentielle qui opposera — vous le savez sauf si vous avez passé les douze derniers jours dans une grotte — Emmanuel Macron à Marine Le Pen.

Et entendons nous bien : on ne redemande pas leur pronostic aux politiques de notre beau département parce qu’ils ont flambé au premier. En effet, seul un (oui, un seul !) politique gardois a trouvé le duo gagnant du premier tour, et encore dans le désordre, et beaucoup se sont plantés dans les grandes largeurs. De quoi confirmer que cette élection est la plus indécise de la Ve République, ou que nos politiques sont de piètres pronostiqueurs, c’est selon.

Mais passons aux pronostics de ce second tour. Cette fois, vu qu’il n’y a plus onze mais seulement deux candidats encore en lice, on peut être certain qu’au moins l’un(e) d’entre eux aura visé juste, d’autant qu’on a tiré les leçons du premier tour en renouvelant quelque peu notre panel.

« Je n’ai jamais été bon en pronostics »

Pour démarrer, honneur au « vainqueur » des pronostics du premier tour qui n’est autre que Laurent Burgoa, conseiller départemental LR de Nîmes. Une « victoire » un peu cruelle, puisqu’il était le seul de Les Républicains à ne pas avoir placé son candidat François Fillon au second tour… L’élu voyait Marine Le Pen devant avec 26 %, elle a fini deuxième avec un peu plus de 21 %, et Emmanuel Macron deuxième avec 24 %, donnant cette fois le juste pourcentage. Alors, monsieur Burgoa, qui va gagner cette présidentielle ? « Je vois 60 % / 40 % pour Emmanuel Macron au niveau national, et dans le Gard Emmanuel Macron à 55 % contre 45 % pour Marine Le Pen. »

S’il s’avère qu’il a raison, Laurent Burgoa ne sera pas le seul à droite, puisqu’ils sont nombreux à pronostiquer une victoire du candidat d’En Marche avec au moins dix points d’avance. Ainsi, le président UDI de Nîmes Métropole Yvan Lachaud voit « 58 % pour Macron et 42 pour Le Pen », le conseiller départemental nîmois de LR Richard Tibérino prédit un score de 55 % pour Emmanuel Macron et de 45 % pour Marine Le Pen, tout comme son homologue villeneuvois Jean-Louis Banino. Sa collègue élue (LR) du canton de Villeneuve Pascale Bories, qui voit un score de « 60 / 40 en faveur d’Emmanuel Macron au niveau national » imagine cependant « une majorité pour Marine Le Pen dans le département. »

Du côté des soutiens d’Emmanuel Macron, on se veut optimiste. Ainsi, le référent départemental du mouvement En Marche Jérôme Talon pronostique une victoire de son champion avec 59 % des suffrages. D’autres sont plus ambitieux. comme le maire de Bagnols Jean-Christian Rey, qui imagine « Macron très au dessus des 60 % », ou le conseiller départemental Olivier Gaillard, qui voit quant à lui son candidat à 61 %, tout en sortant le parapluie : « je n’ai jamais été bon en pronostics. » On aura l’occasion de le vérifier dimanche…

Jean Denat : « 😉 » 

À gauche aussi, personne n’imagine Emmanuel Macron perdre dimanche. Le maire PS de Bellegarde Juan Martinez voit l’ex-ministre de l’Économie à 62 %, quand le co-secrétaire départemental du Parti de Gauche Luc Rousselot pense que « ça restera dans les 60 / 40 pour Macron, allez 59 / 41, mais ça ne sera pas plus serré que ça. Dans le Gard en revanche, ce sera peut-être un peu plus serré. » Du côté du secrétaire départemental du Parti radical de gauche Michel Cégielski, on formule un voeu : « l’idéal serait qu’on revienne à un score qui se rapproche de celui de Chirac en 2002 (82 % face à Jean-Marie Le Pen, NDLR), même s’il ne faut pas rêver. J’aimerais que Macron dépasse les 60 % au niveau national et arrive aux 65 %. »

Toujours à gauche, d’autres ne pronostiquent pas, mais espèrent, comme la conseillère départementale écologiste Bérengère Noguier : « J’espère de tout coeur que ce sera Emmanuel Macron avec une avance importante. Je ne souhaite pas jouer aux bookmakers mais continuer jusqu’à dimanche à tout faire pour que le FN soit loin derrière au soir du second tour. » Le premier fédéral du PS Jean Denat ne pronostique pas lui non plus, il smilète, ou émoticonne, si vous préférez. En effet, comme au premier tour, le maire de Vauvert a choisi de nous répondre avec un smiley, cette fois-ci le clin d’oeil, accompagné d’une petite précision : « même position qu’au premier tour. » Pour rappel, sa position au premier tour c’était ça : « :/ », un smiley que nous qualifiions alors de « dubitatif. »

« Je vois une victoire de Marine »

Dans cet océan de pronostics en faveur d’Emmanuel Macron, il n’y a guère que les frontistes pour imaginer une victoire de leur candidate. Ainsi, le secrétaire du FN gardois Yoann Gillet estime que « face au projet destructeur d’Emmanuel Macron, considérant qu’il est l’héritier politique de François Hollande et considérant que le projet de Marine Le Pen est le seul qui protège les Français, je vois une victoire de Marine. » Et le frontiste de conclure en appelant les Français « à se mobiliser et à aller voter massivement dimanche. » Tiens, note pour nous-même : la prochaine fois, penser à demander à nos politiques leurs pronostics sur le taux d’abstention.

Comme pour le premier tour, il est évident que nous n’avons rassemblé ici que les pronostics des personnalités politiques qui ont bien voulu se prêter au jeu, ou a minima nous répondre. Si nous en recevons d’autres, nous les ajouterons dans l’article. Plus on est de fous…

Thierry Allard (avec Coralie Mollaret)

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

12 réactions sur “FAIT DU JOUR Présidentielle : les pronostics des politiques gardois pour le second tour”

  1. EN MA QUALITE DE SECRETAIRE DE SECTION SOCIALISTE
    DIMANCHE EN PRENANT UN BULLETIN MACRON. JE FRAI BARRAGE AU F.N. DES LE LENDEMAIN NOUS NOUS PENCHERONS FORTEMENT POUR LES LEGILATIVES……LE PARTI DE JAURES DE JOSPIN N’EST PAS MORT….C’EST CE PARTI socialiste POUR QUI JE MILITE DEPUIS 40 ANS et plus.

    1. Finiel, faut penser à la maison de retraite maintenant.
      Jospin, il nous a mené au même endroit que Hollande: avec le FN au 2e tour!

  2. Le vote sera 60/40 voir plus pour Macron mais avec les 3/4 de votes par défaut. C’est dire qu’il n’aura pas la légitimité pour faire tout et n’importe quoi. J’espère que les abstentions et votes blanc ou nul seront élevés.

  3. Ne pas choisir un candidat c’est renoncer à la démocratie, c’est dire  »Extrême droite lepéniste ou Centre social démocrate ça m’est égal », ce choix ne me concerne pas ! Réfléchissez bien, les lepénistes, eux, iront voter et pas blanc ou nul !
    Cette fois vous ne prenez pas un grand risque sauf celui de renforcer le pourcentage de la droite fasciste donc son influence pour l’avenir, notamment pour les prochaines législatives et pour la présidentielle suivante où, pour la 8ème fois consécutive, il y aura un bulletin de la famille Le Pen. Si la tante devient inéligible en raison de ses turpitudes, il restera la nièce ou à défaut un concubin ou tout autre parent ou allié de cette famille adorable, n’est ce pas ?
    Mais d’ici là les désespérés auront changé de camp et se tourneront vers le remplaçant de JL Mélenchon ! Et les prochaines élections législatives, décisives, auront eu lieu.
    Bon vote aux démocrates toutes pulsions confondues, honte aux suppôts de l’extrême droite menteuse, agressive, nationaliste et antipatriote ! N’oubliez jamais que le FN n’est pas un parti comme les autres. La démocratie ça se défend tout le temps et par tous les moyens.

    1. Je vous conseille de lire l’excellent article de Lordon dans le monde DIPLO sur cette injonction à voter , sur ce chantage de ceux qui ont nourri le vote FN.
      Plus petite sera la victoire assurée de Macron , le pur produit de l’oligarchie , de la finance selon Bayrou ( sept 2016) : moins il aura les mains libres pour accentuer la politique néolibérale qui alimente le FN. L’abstention c’est finalement lutter contre le FN en minimisant la nocivité sociale de Macron.
      Tous les médias y compris le MIDI LIBRE dans le secteur : la craigne. N’oublions pas que 9 milliardaires ont la quasi totalité des médias en France d’où la multitude des chiens de garde du système.

  4. La démocratie n’a plus qu’un tour depuis que les médias nationaux ont décidé que le deuxième tour était plié. Ils ont fait des quinze derniers jours de campagne un véritable rouleau compresseur pour « leur » candidat, cette fois, c’était Macron. La prochaine fois, peut-être pire, qui sait… En tout cas, je continue à être convaincue que le vote blanc est une réponse au choix impossible qui est proposé aux vrais progressistes, aux démocrates exigeants et aux contestataires courageux. Oui, il est nécessaire de contester le monde consternant que l’Oligarchie impose à la jeunesse. Macron est le fruit, le produit, le rejeton de cette Oligarchie mue par la haine de classes. Le grand patronat et les banques tiennent leur revanche, ils vont essayer, en un quinquennat, de « récupérer » tous les acquis du Front populaire et du Conseil national de la Résistance, les acquis de la classe ouvrière. Macron va organiser ce hold-up sur nos acquis. Quand à l’autre candidate, celle de la Haine de l’autre, elle a été créée de toutes pièces pour servir de repoussoir. L’Oligarchie financière et patronale s’apprête à détenir tous les pouvoirs. Georges Orwell nous regarde du fond de la tombe…

    1. « Les méchants médias nationaux » le même discours que lepen où chez fillon contre le canard.

  5. Monsieur LEFROY dit : « La démocratie ça se défend tout le temps et par tous les moyens ».
    Réfléchissez-y Mme SABATHE au lieu de nous servir un discours stéréotypé !
    Ne venez pas dire lundi 8 « j’avais surtout pas voulu çà ! »

  6. Laurent Burgoa est il encore chez Les Républicains? son commentaire n’est pas une surprise. Depuis les primaires de la droite et l’élimination de Juppé on ne peut pas dire qu’il se soit fait remarquer pour battre la campagne pour son camp. Ce dernier qui a le socialisme à fleur de peau devrait avoir le courage de rendre sa carte des Républicains pour être en conformité avec ses idées. Mais bon, il faut bien manger tous les mois…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité