A la uneActualitésCultureFéria Gard.

FAIT DU JOUR Une Pégoulade aux couleurs de l’UNESCO

Le mont Fuji et ses cerisiers japonais en fleurs Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Le mont Fuji et ses cerisiers japonais en fleurs (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

On en sait désormais un peu plus sur le programme de la prochaine feria de Pentecôte, qui se déroulera du 31 mai au 5 juin prochain. Pour encadrer les traditionnelles courses camarguaises, corridas et autres Pégoulade et abrivados, la municipalité a mis en place de nombreuses animations qui devraient rassembler dans la liesse toutes les générations de Nîmois. Revue de détail. 

Même si elle débute officiellement la veille, la feria prendra son rythme de croisière le jeudi 1er juin avec la Pégoulade. Cette année, clin d’œil à la candidature de la ville, ce sont dix chars qui défileront sur le thème de l'UNESCO. Le cortège festif  s'ébranlera à 20 heures 30 du boulevard Amiral-Courbet, empruntera le square de la Couronne, puis les boulevards Gambetta et Victor-Hugo avant de s'arrêter aux abords des arènes à hauteur de la statue de Nimeño II après près de deux heures de défilé.

Le christ du Corcovado ouvre grands ses bras Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectfi Gard)
Le christ du Corcovado ouvre grands ses bras (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectfi Gard)

Depuis le 6 mars dernier, assistée par des jeunes de l'association d'insertion Présence 30, une équipe de huit personnes travaille à la création des chars sous les directives du nouveau régisseur, Didier Momper. Pour coller au thème du patrimoine matériel et immatériel de l'UNESCO, les concepteurs ont choisi de créer une dizaine de chars représentants des sites remarquables aisément identifiables par le public. On verra ainsi défiler entre autres sur le pavé nîmois le Mont Fuji (Japon), le mausolée du Taj Malhal (Inde), les statues de l’île de Pâques (Chili), le christ du Corcovado qui domine la baie de Rio (Brésil) et une gondole de Venise (Italie)... Sans oublier l'incontournable char du Croco, symbole de la ville et de la Pégoulade...

La gondole vénitienne Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
La gondole vénitienne (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Lenvers du décor. Les plateaux des chars sont posés sur danciens bus qui ont été arasés Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
L'envers du décor. Les plateaux des chars sont posés sur d'anciens bus qui ont été arasés (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Deux cents bénévoles issus d'une vingtaine d'associations de la ville, des enfants des écoles Albert-Camus et Calandreta, des musiciens et des étudiants prendront place sur des chars que l’adjoint au maire Frédéric Pastor a voulu cette année encore plus aboutis que les années précédentes. "Sans remettre en cause ce qui a été fait par le passé, j'ai souhaité professionnaliser l'ensemble en m'inspirant de ce qui se fait par exemple pour le carnaval de Nice ou en Espagne, aux Fallas de Valencia", confiait-il à l'heure de présenter les premières créations remisées dans un hangar du Marché Gare. Un relooking et une montée en gamme dont les Nîmois sont impatients de découvrir les effets...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Demandez le programme !

Jeudi 1er juin. À 12 h : hommage aux pionniers de la tauromachie et à Nimeño II sur le Mont Margarot. 18 h : course camarguaise du Trophée des As. 20 h 30 : lancement des festivités, boulevard Amiral Courbet, avec la Pégoulade. Vendredi 2 juin. 18 h : première corrida de toros. 20 h 30 : abrivado avec la manade Labourayre, rue de République. 22 h/1 h : place Montcalm. Grand bal sévillan avec la célèbre bodega arlésienne des Andalouses. 21 h/1 h : à l’espace andalou, sur l’Esplanade, concert de Tekameli puis à 22 h 30, de Juan Carmona. 21 h 30 : hommage à Nimeño II avec une projection sur le mur de la Maison Carrée, accompagnée d’une lecture. Samedi 3 juin : 11 h 30 : novillade aux arènes. 13 h 30 : grand défilé des bandas des arènes à la Maison carrée. 14 h/19 h : spectacles de rue sur les places principales (échassiers, accro-bike, mime, hip-hop). 18 h : corrida. 22 h 30 : concert hommage à Manitas de Plata sur l’Esplanade Charles de Gaulle. Dimanche 4 juin. 11 h 30 : corrida. 13 h : Romeria, place Montcalm, arènes et retour à Montcalm. 13 h 30 : défilé des bandas. 15 h : animation folklorique place Abbé Pierre. 18 h : corrida. 21 h : concert du groupe Mellino sur l’Esplanade. 22 h 30 : spectacle de flamenco avec Farruco. Lundi 5 juin. 10 h 30 : joutes au canal de la Fontaine. 14 h 30 : remise du prix Hemingway, à l’Imperator. 17 h 30 : corrida.

Les décors sont réalisés en polystyrène sculpté. Ici les statues de lÏle de Pâques Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Les décors sont réalisés en polystyrène sculpté. Ici les statues de l'Île de Pâques (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité