A la uneFaits Divers

BEAUCAIRE Père de famille tué par sa fille: la reconstitution se déroule

 

Photo d'archives / Objectif Gard
Photo d'archives / Objectif Gard

 

Impossible d'approcher ce matin un quartier pavillonnaire de Beaucaire situé près du stade de rugby. Les policiers ont mis en place un dispositif de sécurité important, en quadrillant méticuleusement le secteur. Dans le secret d'une villa, se déroule depuis ce matin 10H, une reconstitution criminelle. Il s'agit pour le juge d'instruction de Nîmes, Olivier Mathé, de mieux comprendre les circonstances qui ont conduit à la mort d'un père de famille le 1 avril 2016, dans la soirée. Le drame s'est déroulé dans la maison, une jeune femme de 20 ans, Carmen, aurait sorti une arme et tiré sur son père, après une altercation verbale avec ce dernier. Depuis son placement en garde à vue, immédiatement après les faits, la jeune femme défendue par le pénaliste d'Avignon Serge Billet, explique que le tir est accidentel et qu'il n'y avait pas d'intention homicide dans son geste. Le père de famille qui était de dos, installé sur son canapé au moment du tir, a été tué. La reconstitution de ce matin, devrait permettre de savoir si les déclarations de la mise en examen sont compatibles avec les constatations des experts. Les enquêteurs de l'antenne de la police judiciaire de Nîmes sont sur place. Alexandre Rossi, vice-procureur, le docteur Mounir Benslima, patron de l'unité de médecine légale du CHU de Nîmes, Alain Artuso expert en balistique, le bâtonnier Jean-Pierre Cabanes, avocat d'une partie civile, participent également à cette reconstitution sous haute surveillance.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close