• Home »
  • Politique »
  • LÉGISLATIVES 1e circo : le dissident (LR) Julien Plantier retire sa candidature

LÉGISLATIVES 1e circo : le dissident (LR) Julien Plantier retire sa candidature

Dissident Les Républicains sur la première circonscription pour les Législatives, Julien Plantier défend bec et ongle sa candidature. (Photo : Anthony Maurin)

Julien Plantier (Photo : Anthony Maurin)

C'est par la voie d'un communiqué de presse que Julien Plantier met un terme à sa candidature dissidente sur la première circonscription du Gard. Soutenu jusqu'alors par Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes, l'espoir de la droite nîmoise, sous pression, préfère se retirer.

"Après avoir mené campagne pendant près d’une année sur le territoire de la 1ère circonscription, et à quelques heures de la fin du dépôt des candidatures, j’ai décidé de ne pas me porter candidat" fait savoir Julien Plantier.

"Ce retrait n’a pas été une décision simple à prendre. Après avoir été investi par la Commission Nationale d’Investiture Les Républicains au mois de juin 2016, j’ai vu cette désignation retirée dans le cadre d’un accord national conclu avec l’UDI dans un contexte sous forte pression et teinté de chantage politique. Ainsi, malgré le soutien sans faille des instances locales, la direction nationale Les Républicains a finalement désigné un autre candidat sur ce territoire dans le cadre de cet accord. J’ai d’abord pris acte de cette décision et je n’ai cessé de faire campagne en m’engageant, avec conviction et détermination, pour défendre les valeurs et principes portés par la droite" rajoute le Nîmois.

"Comme je l’ai toujours dit, ma démarche n’est pas personnelle. Je pensais pouvoir convaincre les instances nationales que, dans une période trouble traversée par notre formation politique, ma candidature gardait l’avantage de la clarté et de la cohérence. Je n’y suis pas parvenu. Cependant, je reste fidèle à mon parti politique et c’est uniquement dans cet esprit que je me retire" poursuit-il.

Mardi en fin de journée, accompagné de Franck Proust, Julien Plantier a rencontré Bernard Accoyer, Secrétaire-général Les Républicains. Une rencontre qui certainement précipité la décision.

Tout au long de son message, Julien Plantier ne répond pas à la question que tout le monde se pose : est-ce qu'il va soutenir le candidat désigné par son parti, le centriste Thierry Procida ? Pas un mot ... Par contre, il indique qu'il sera "présent aux côtés de Richard Flandin, candidat Les Républicains sur la 6ème circonscription du Gard, afin de le mener jusqu’à la victoire."

Partager