A la uneSociété

FAIT DU JOUR La Feria d’Alès s’annonce sous les meilleurs auspices

Max Roustan a présenté le programme de la Feria 2017. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Max Roustan a présenté le programme de la Feria 2017. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

J-5 avant l’ouverture des festivités ! Mercredi, la traditionnelle Feria de l’Ascension prendra ses quartiers à Alès. Pendant cinq jours, le centre-ville vivra au rythme des bodegas, abrivados, encierros… avec une météo qui promet d’être estivale.

Éco-cup et foulard accrochés autour du cou, lunettes spéciales « Feria » vissées sur le nez : Max Roustan, maire de la ville, est déjà dans l’ambiance. Il se prépare à ce long week-end durant lequel la capitale des Cévennes se transforme pour célébrer les traditions camarguaises et festives du sud de la France. Où des familles viennent participer aux différentes activités et assister aux nombreux spectacles proposés en journée. Où les festaïres se retrouvent par milliers, le soir, dans la vingtaine de bodegas réparties dans le centre-ville.

Le cru 2017, qui arrive tard dans le calendrier, « se présente sous les meilleurs auspices », assure Max Roustan. Les prévisions météo sont excellentes : le soleil devrait être au rendez-vous et la chaleur aussi ! Comme chaque année, les festivités s’ouvriront mercredi soir avec le défilé provençal à travers la ville, suivi de la pégoulade et du feu d’artifice. Les jours suivants seront ponctués des temps forts habituels tels que le concours d’abrivados, les encierros, la course Gardonnenque, le paquito, le lâcher d’anoubles, les messes provençales et sévillane, les animations vachettes et celles du centre équestre alésien, etc.

Cette nouvelle édition de la Feria réservera aussi son lot de nouveautés : deux stands dédiés aux enfants dans la rue Albert 1er « pour les déguiser en taureaux ou en vachettes », une double tyrolienne de 50 mètres sur la place des Martyrs de la résistance ou encore le festival d’abrivados qui remplace le concours d’attrapaïres. Mais la grande innovation est environnementale avec les « Ecocup », ces gobelets réutilisables à 1 euro. 350 000 verres, dont 100 000 aux couleurs de la Feria d’Alès, seront mis à la disposition des bodegas et des restaurants.

Enfin, des mesures exceptionnelles seront prises pour assurer la sécurité de tous avec la présence de CRS, de policiers de Nîmes et d’Alès, de l’ensemble des fonctionnaires de la police municipale, de 30 vigiles sur des points fixes. Des chicanes mobiles et des plots bétons seront également installés devant certains accès de la Feria. Par ailleurs, des contrôles routiers seront effectués chaque nuit à la sortie de la ville. Deux lignes de bus NTecC pourront raccompagner les fêtards jusqu’à Ribaute-les-Taverne ou Bessèges, à 0h30, 1h30 ou 2h30. Tout est (presque) prêt, la Feria va pouvoir commencer !

Le programme complet et détaillé ici.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “FAIT DU JOUR La Feria d’Alès s’annonce sous les meilleurs auspices”

  1. Bienvenue aussi aux anti-corridas qui font aussi tourner le commerce et les bodégas. Vivement une féria sans massacre « ludique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité