Actualités

NÎMES L’Imperator paré pour la Feria

L'Impérator où Damien Alary, Denis Bouad et Carole Delga ont dîné.
Photo d'archive

C'est l'un des lieux cultes de la feria de Nîmes. Comme chaque année, le mythique Imperator propose un programme riche qu'il soit culturel, musical et bien évidemment festif.
"Chaque soir, pendant la feria, 10 000 personnes franchissent les portes de l'Imperator", indique son directeur Christophe Chalvidal. Avec Pablo Romero, chez Jany ou le Prolé, l'hôtel est un incontournable de la feria et les Nîmois comme les visiteurs se bousculent aux portes de l'Impé. Mais pour entrer dans l'établissement, il faudra montrer patte blanche. 45 vigiles en uniforme ou en civil seront répartis entre les entrées et les sorties ainsi que dans les jardins de l'hôtel. A l'entrée, des détecteurs de métaux seront installés pour la sécurité de tous. Pour l'ambiance, celle du Bodegon sera assurée par DJ DAVID.C.
Au restaurant, qui assure près de 100 couverts par service, deux formules uniques seront proposées à 55€ le midi et 85€ le soir. Les bourses plus modestes trouveront des tapas vendus à partir de 10€.

Pour ce qui est de la culture, plusieurs peintres et sculpteurs sont exposés dans les allées de l'hôtel entre le 1er et le 13 juin. Et, c'est désormais une tradition, le prix Hemingway sera remis le lundi 5 juin avec la lecture de la nouvelle lauréate.
Enfin, la feria à l'Imperator, c'est aussi 150 emplois créés pendant la fête ou plus de 3 500 bouteilles de vins locaux commandées. "Une véritable économie", conclut Christophe Chalvidal. Et une véritable fête.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close