A la uneActualitésNîmes OlympiqueSociétéSports Gard

FAIT DU JOUR Nîmes Olympique, qui s’y frotte s’y pique!

Lunion fera la force de ce déplacement. Les Croso doivent relever la tête et poursuivre leur belle série en cours en Ligue 2 Photo Anthony Maurin).
Une saison exceptionnelle pour les Crocos et leur groupe qui ont su être de tous les défis et faire vibrer leur public jusqu'au bout (Photo Anthony Maurin).

Ils n'accéderont pas à l'élite du football français mais les Crocos du Nîmes Olympique sont les auteurs d'un parcours fantastique en Ligue 2. Retour sur ces quelques mois de folie...

Après avoir passé 29 saisons, heureusement pas consécutives, en Ligue 2,  le Nîmes Olympique peut être fier de ses Crocos. Vaillants, solidaires, audacieux et jeunes en prime, ils nous régalent depuis deux ans maintenant. L'histoire redémarre voilà 18 mois, à la prise en main de l'équipe par le pédagogue technicien Bernard Blaquart. Revenus d'outre-tombe, les joueurs sauvent leur peau, pourtant suturée de huit points salement infectés. Cette année, après des débuts poussifs, une pelouse calamiteuse (dernière du classement en la matière), une valse des gardiens de buts et des blessures importantes voire récurrentes, les Nîmois ont tout de même su se serrer les coudes et se suppléer magistralement.

Car oui, la plus grande satisfaction n'est peut-être pas celle du classement final... Dans le fond, une seule journée (la 34ème) passée sur le podium, c'est un peu court pour prétendre raisonnablement à la montée. Mais à Nîmes, la raison, quèsaco? Si les Crocos sont arrivés à la sixième place en pouvant espérer être champions jusqu'à l'ultime journée, c'est parce que les joueurs ont répondu à l'appel du peuple nîmois. Les 80 ans du club, les 25 ans des Gladiators et une belle histoire à vivre avec pourtant le 13ème budget de la Ligue 2 (8,5 millions d'euros).

Le Nîmes Olympique a retrouvé sa passion? Pas sûr... Dixièmes du classement des tribunes, coincés entre Orléans et Valenciennes, les 6614 spectateurs (par forcément supporters) de moyenne pour une capacité maximale de 15788 places, n'ont pas fière allure au vu des performances de leur équipe. Mais au moins, eux, ils sont là!

Le classement du Nîmes Olympique au fil de la saison Infographie LFP).
Le classement du Nîmes Olympique au fil de la saison (Infographie LFP).

Continuons les chiffres qui font mal. Du côté du nombre de passes, l'équipe a la pire moyenne du championnat et pour leur précision, idem. Par contre, les Crocos sont ceux qui se passent le plus le ballon dans les 30 derniers mètres! Véritable ombre à mettre au bilan des Nîmois, leur dernière place au classement du fair play avec 75 avertissements et 11 exclusions. Notes à contrebalancer... Les Crocos sont seulement à la 13ème place des clubs ayant commis le plus de fautes mais ils sont surtout à la deuxième place de ceux qui les subissent le plus! Renaud Ripart et Téji Savanier sont même le podium devançant des centaines de joueurs. De quoi s'énerver un tantinet ou être légèrement susceptible, convenons-en.

Revenons au positif, il y a de quoi dire. L'équipe termine donc sixième de la Ligue 2 avec 64 points en 38 matchs disputés. 17 victoires dont 11 à l'extérieur. 13ème à domicile avec 27 points, le bilan est compensé car les Crocos sont largement en tête du classement à l'extérieur. Quatrième attaque avec 58 buts marqués, Nîmes tire le plus au but, y compris à la maison et a le deuxième meilleur goal average du championnat. Quatrième défense avec quarante buts encaissés, Nîmes signe pourtant la plus grande série de matchs sans défaite avec 11 journées d’invincibilité entre les 19ème et 29ème journées. Aucun paradoxe.

La vision, avant le denier match, de Bernard Blaquart Photo Anthony Maurin).
L'espoir, avant le denier match, de Bernard Blaquart (Photo Anthony Maurin).

Toujours dans le positif, Rachid Alioui, blessé depuis deux mois, termine à la septième place des meilleurs buteurs avec 13 unités inscrites lors de neuf rencontres. Il est le sniper le plus répétitif du championnat et fait également partie du "11 type" de la saison 2016-17. Premier au palmarès des passeurs de Ligue 2, Téji Savanier a délivré 13 ballons téléguidés dont 12 sur coups de pieds arrêtés lors de 11 matchs. Un peu grâce à lui, Nîmes est l’équipe la plus performante dans ce domaine avec 20 buts marqués. Il est aussi le joueur de Ligue 2 qui a permis le plus de tirs. Un peu grâce à Bernard Blaquart aussi.... Le coach croco a été élu meilleur entraîneur de Ligue 2 et a fait revivre l'attaque nîmoise qui n'avait pas été aussi prolifique depuis 23 ans. Blaquart et Nîmes, c'est 62 matchs pour 28 victoires, Bagatelle. Sélectionné en équipe de France, le jeune Sofiane Alakouch a été la révélation de la saison. Flamboyant sur son côté droit, le latéral est le Nîmois qui a réalisé le plus de passes cette saison.

De nombreux Crocos devraient le rester l'année prochaine. Le projet sportif du Président Rani Assaf, du directeur sportif Laurent Boissier et de l'entraîneur Bernard Blaquart a été sublimé par un groupe de copains et encadré par un staff aux qualités indéniables. Qu'on se le dise, cette belle histoire ne se termine pas là!

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité