A la uneFaits Divers

SOMMIÈRES Enfant tué au couteau: la maman en garde à vue a reconnu le meurtre

gendarmerie
photo illustration/Objectif Gard

C'est une scène terrifiante qui attendait ce matin les pompiers. Dans la nuit de lundi à mardi, vers 2h, les secours ont été appelés pour un enfant qui était étendu sur son lit, inanimé et en sang. En arrivant dans la chambre, les pompiers n'ont pu que constater la mort du garçonnet âgé de 7 ans. C'est une proche de la famille, appelée par la maman de la petite victime en pleine nuit, qui a contacté le numéro d'urgence. Les gendarmes de la compagnie de Vauvert, aidés des techniciens en identification criminelle du groupement de gendarmerie du Gard ont procédé aux premières investigations et expertises au domicile. "L'enfant aurait été tué à l'arme blanche, un couteau précisément qui a été retrouvé dans l'appartement, souligne une source judiciaire. Au domicile, au moment du drame, il n'y avait que la maman et l'enfant qui était dans sa chambre, sans pour l'instant savoir s'il dormait au moment où il a reçu les coups. Le père n'était pas là". La mère de famille a été immédiatement placée en garde à vue. Elle aurait reconnu être à l'origine du décès de son enfant sans pour l'instant donner une explication précise sur son geste. Une expertise psychiatrique a été immédiatement demandée par le vice-procureur sur place cette nuit. Cette femme d'une quarantaine d'années aurait des antécédents psychiatriques. En milieu de matinée, les gendarmes poursuivaient l'enquête dans cette petite cité populaire de Sommières, située un peu à l'extérieur du centre-ville historique.

Boris De la Cruz

Lire aussi : 

SOMMIÈRES Meurtre: un enfant tué dans sa chambre cette nuit

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité