ActualitésPolitique

LÉGISLATIVES Pascale Mourrut : « Je suis une femme pragmatique et efficace »

La candidate LR-UDI et son suppléant, maire de , . Photo : droits réservés.
La candidate LR-UDI Pascale Mourrut, 49 ans, et son suppléant, Alain Thérond, maire de Fontanès. (Photo : droits réservés)

Pascale Mourrut. Un patronyme connu en Petite Camargue, du nom de l'ancien député-maire (LR) du Grau-du-Roi, Étienne Mourrut. Aujourd'hui sa belle-fille ambitionne de récupérer la 2e circonscription, tombée dans l'escarcelle du FN en 2012. 

Objectifgard : Pourquoi voulez-vous devenir députée ?

Pascale Mourrut : Qu'on soit clair, je ne suis pas partie avec mon bâton de maréchal pour convaincre les gens de soutenir ma candidature… C'est plutôt l'inverse ! Plusieurs personnes sont venues me voir, me demandant de me présenter. Je suis une femme pragmatique et efficace. Cette circonscription, j'y suis née, j'y vis. Je la porte dans mon coeur et je veux défendre ses habitants. (…) Porter le nom de Mourrut ? Un vrai avantage. J'ai le patronyme d'une personne qui a beaucoup compté sur ce territoire. Je le porte dignement, avec respect.

Objectifgard : Quelles sont les principales difficultés des habitants de votre circonscription ?

Le chômage... Cette circonscription est tournée vers l'agriculture et le tourisme. Nous avons quelques belles entreprises (Les Salins du Midi, Listel, Sakata, Perrier…), mais nous sommes avant tout sur un territoire rural. L'abattoir de Tarascon connaît des difficultés financières. Une partie de nos éleveurs de taureaux font abattre leur viande à Alès. Le problème, c'est que cet abattoir n'est pas dans le périmètre géographique de l'IGP (Indication Géographique Protégée) et donc, les éleveurs ne peuvent pas vendre leur viande au prix de l'appellation.

Quelles sont vos solutions ?

Ma force aujourd'hui, c'est ma connaissance de la procédure législative (Pascale Mourrut était l'attachée parlementaire de la sénatrice LR Vivette Lopez, NDLR) et des acteurs du territoire. Je suis en contact avec la mairie d'Alès. On pourrait demander une dérogation au ministère de l'Agriculture pour que les viandes qui sortent de l'abattoir d'Alès puissent être vendues au prix de l'IGP.

Concernant la lutte contre le chômage, que proposez-vous ?

Il faut bien entendu relancer l'économie... Mais nous devons le faire avec les acteurs des territoires. Il faut libérer leur énergie, qu'ils aient moins de charges, moins d'impôts. Si je suis élue, ce sera ma ligne directrice. Je ne considère pas pouvoir apporter toutes solutions. Les dirigeants des Salins du Midi ou de Listel connaissent leurs marchés. Je souhaite les accompagner demain pour faciliter leur exportation, les mettre en relation avec les bonnes personnes. Je connais la procédure législative, je sais comment ça fonctionne.

Si vous deviez déposer une proposition loi, quelle serait-elle ?

Un texte sur les fêtes votives et la défense des élus. Pendant les fêtes votives, tous les maires sont inquiets, car ça engendre des risques supplémentaires au niveau de la sécurité. Même si un accident n'est pas du fait de la négligence du maire, c'est lui qui est responsable. Il faudrait déplacer la responsabilité du maire pour les protéger quand ils ont mis en oeuvre l'ensemble des règles de sécurité.

Propos recueillis par Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “LÉGISLATIVES Pascale Mourrut : « Je suis une femme pragmatique et efficace »”

  1. Que tout cela est beau!!! on en aurait presque les larmes aux yeux….Pascale Mourrut a intrigué depuis des mois pour obtenir l’investiture des républicains. Nous sommes très loin d’une sollicitation de la population qui depuis près de 30 ans se voit proposer à toutes les sauces la famille Mourrut à toutes les élections: municipales, régionales, départementales, et maintenant la députation. On frise l’overdose.
    Le programme semble un peu flou; la réflexion ne semble pas être aboutie pour notre territoire. La seule envie de Pascale Mourrut c’est de passer du statut d’attaché parlementaire à celui de député. C’est un peu maigre. Les résultats du 11 Juin prochain risquent d’être une douche froide pour cette dernière, aucune dynamique ne semble entourer sa candidature. Pas grave il se murmure déjà qu’elle briguerait la mairie d’Aigues-Mortes. Vaste programme en perspective. Décidement la seule chose que c’est faire Pascale Mourrut c’est faire perdre la droite.

    1. c’est sur que Kathy Guyot ne se présente pas à toutes les élections ELLE. c’est sur aussi que Marie Sara a beaucoup de conviction politique et n’est pas opportuniste ELLE. Monsieur Taureau vous n’êtes pas du même bord que Madame Mourrut on l’a compris mais défendez vos idées au lieu de cracher sur les autres

  2. on est jamais mieux servi que par soi même.
    Pour faire de la politique il faut avoir une haute estime de soi!!! elle n’en manque pas. Si elle a autant d’efficacité ce sera bien !!!

  3. Bonjour, en réponse à Mr Taureau qui se cache derrière un pseudo, oui tout cela est beau, et c’est bien mal connaître la candidate Mourrut que de parler ainsi, elle dit ce qu’elle fera et fera ce qu’elle dit, c’est une femme qui agit pour l’intérêt général contrairement aux autres candidats qui sont en recherche de célébrité, nous ne sommes pas à un casting de télé-réalité!!Pour les compétences et l’efficacité votez Pascale Mourrut et Alain Thérond.

  4. @TAUREAU : si Pascale MOURRUT vous a intrigué au point que vous avez jugé utile de venir lire cet article et d’écrire autant de lignes en commentaire, c’est que vous sentez bien que le vent souffle dans la bonne direction pour elle, et que cela ne vous plaît pas.
    C’est votre droit, bien entendu…et cela importe peu.
    Elle mène depuis des mois une campagne dynamique sur le terrain, à la rencontre des acteurs économiques, des citoyens, des élus avec lesquels elle a tissé des liens qui lui permettront de travailler efficacement sur les problématiques spécifiques de ce territoire. Lors de chaque rencontre, lors de chaque réunion, l’accueil a été exceptionnel, parfois inattendu. Elle a une connaissance incontournable des institutions françaises, de leur fonctionnement…mais au-delà de tout cela, elle a surtout une détermination et une sincère envie de faire progresser les choses, au bénéfice de tous.
    Je ne cherche pas à vous convaincre, je sais que je n’y parviendrai pas…je voulais en revanche vous faire connaitre l’état d’esprit qui règne autour de la candidature et de la campagne de Pascale.
    Quant à son projet de briquer la mairie d’Aigues-Mortes, revoyez vos sources…vous diffusez là une information erronée (est-ce malgré vous ? Pas sûr…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité