Faits Divers

MOLIÈRES Il avait tué sa maman et une voisine: le fils au Palais de Justice de Nîmes

gendarmes

Photo illustration/ Objectif Gard

 

Il arrive au Palais de Justice de Nîmes sous très bonne escorte. Les gendarmes emmènent Joël, une soixantaine d'années, dans le bureau d'une juge pour être entendu et mis en examen après le double meurtre survenu à Molières-sur-Cèze, le 13 janvier dernier. Cet homme aux cheveux blancs et à la démarche chancelante est accusé d'avoir tué sa mère âgée de 86 ans dans le petit appartement qu'elle occupait dans une vieille cité minière du village Cévenol. Des cris avaient été entendus par une voisine qui avait essayé de venir en aide à la vieille dame. Résultat: elle sera également tuée par Joël muni d''une arme blanche. Lors de cette après-midi sanglante, une troisième voisine alertée par le vacarme a été blessée... Elle est parvenue à se réfugier dans un commerce du village et à donner l'alerte. Lorsque les gendarmes saisis de l'enquête sont arrivés sur place, le fils qui avait poignardé sa mère et une autre retraitée, a rendu son arme. Il a été arrêté par les forces de l'ordre, alors qu'un début d'incendie dans l'appartement de sa maman essayait de masquer les traces de l'horreur. Le fils avait été brièvement entendu en garde à vue, mais une mesure d'hospitalisation d'office avait été décidée dans un hôpital psychiatrique, les propos du meurtrier présumé étaient après les faits "très incohérents", selon une source proche de l'enquête. Ce mercredi après-midi donc, la mesure d'hospitalisation d'office a été levée, et une ouverture d'information judiciaire a été signifiée à l'agresseur. Il est mis en examen pour "meurtre, meurtre sur ascendant, tentative de meurtre et dégradation par un moyen dangereux". Le parquet de Nîmes a requis un mandat de dépôt. Ce soir donc, le sexagénaire ne dormira pas en hôpital psychiatrique, mais en maison d'arrêt. Il devrait être entendu plus longuement dans les prochains jours sur le déroulement et les circonstances des évènements tragiques.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité