Actualités

PONT-ST-ESPRIT Les travaux d’accessibilité du centre Pépin côté Doumergue vont commencer

L'adjoint aux travaux Vincent Rousselot et le maire de Pont-Saint-Esprit Roger Castillon, sur les lieux du chantier qui démarrera lundi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'adjoint aux travaux Vincent Rousselot et le maire de Pont-Saint-Esprit Roger Castillon, sur les lieux du chantier qui démarrera lundi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La mairie de Pont-Saint-Esprit poursuit son plan de rénovation et de mise aux normes du centre Pépin avec une phase qui, pour la première fois, va impacter plutôt lourdement la circulation.

En effet, « nous allons casser le passage actuel  de l’avenue Gaston-Doumergue pour gagner une soixantaine de centimètres, explique l’adjoint aux travaux Vincent Rousselot. On élargit tout le cheminement, on reprend certaines devantures de commerces, car nous restons propriétaires des locaux, et la pente de sortie du bâtiment va être modifiée. » Le tout dans un objectif de mise aux normes d’accessibilité aux personnes en situation de handicap au bâtiment. Par ailleurs, les places de parking situées au début de l'avenue devant le centre Pépin ne seront plus en épi mais en long, et il y en aura de fait deux de moins.

Une partie de l’avenue en sens-unique

Des travaux qui vont démarrer dès lundi, pour une durée de trois mois. Trois mois qui s’annoncent quelque peu perturbés sur la partie de l’avenue Gaston-Doumergue au droit du centre Pépin, puisque cette partie va passer en sens unique le temps des travaux. « On ne pourra que descendre, depuis la gare vers le centre-ville », précise l’adjoint. L’avenue sera en sens unique à partir de l’angle de la Société Générale.

Du coup, deux itinéraires de déviation pour les poids-lourds sont mis en place, du rond point de l’Europe jusqu’à l’intersection entre l’avenue du Général de Gaulle et la rue du commando Vigan-Braquet dans le sens nord-sud, et du rond-point de la porte sud jusqu’à l’intersection entre l’avenue du Général de Gaulle et la rue du commando Vigan-Braquet dans le sens sud-nord. A partir de la rue du commando Vigan-Braquet, les poids-lourds suivront la déviation jusqu’à l’intersection entre la rue du docteur Samuel-Hahnemann et la rue du 8 mai 1945.

Précisons que l’accès aux commerces sera maintenu durant les travaux, sachant de plus que certains d’entre eux ont aussi une entrée côté cour.

Des travaux qui coûteront 210 000 euros TTC, financés par la commune, la région, les fonds de concours de l’agglo du Gard Rhodanien et la Dotation d’équipement des territoires ruraux de l’Etat.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité