A la uneFaits Divers

FERIA NÎMES Sécurité : « Le dispositif sera sans précédent », assure le Préfet Didier Lauga

securite-nimes-videosurveillance

Hier après-midi, le préfet du Gard Didier Lauga et les principaux acteurs de la sécurité ont présenté les grandes lignes du dispositif de sécurité qui sera mis en place pendant cette feria de Pentecôte.
Ils n’ont pas donné de chiffres précis pour ne pas divulguer trop d’informations, mais soyez-en sûr, les acteurs de la sécurité dans le Gard seront extrêmement mobilisés pendant cette feria. Plusieurs centaines de gendarmes et de policiers seront sur le pont, épaulés entre autres par des CRS, des militaires de l’opération sentinelle, par un hélicoptère ou par un drone de la gendarmerie qui participera à sa première feria contrairement à Richard Tibérino, l’adjoint à la sécurité de la ville de Nîmes, 34 ferias au compteur : « Le centre-ville sera totalement hermétique. Concernant la mobilisation de la police municipale, 70 hommes seront sur le terrain contre 50 pour les autres ferias. C’est aussi 250 agents de sécurité, 320 caméras et 6 caméras mobiles ».
Le préfet Didier Lauga, lui, oriente son discours sur la sécurité routière et prévient dès maintenant les automobilistes : « Personne ne quittera la ville sans être contrôlé. Personne ne passera à travers les mailles du filet. Je conseille donc de nommer un capitaine de soirée ». Une sage précaution pour conserver son permis. Autre précaution abordée par le préfet : se présenter aux corridas environ une heure avant le début du spectacle, le temps de passer les barrières de sécurité, « ceux qui arriveront au dernier moment rateront le début », prévient-il. Quant aux anti-corridas, ils sont surveillés "de très près". "Il y a un risque réel", signale le préfet tout comme pour le risque d'attentat, "une possibilité loin d'être théorique", par des temps où le niveau d'alerte est au maximum et dans un département qui compte, bien plus qu'ailleurs, de nombreuses personnes radicalisées...

Tony Duret

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “FERIA NÎMES Sécurité : « Le dispositif sera sans précédent », assure le Préfet Didier Lauga”

  1. PETITE PIQURE DE RAPPEL !!!

    L’article 521-1 du Code Pénal réprime « le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité » sur l’ensemble du territoire de la République française. Cependant, son alinéa 7 présente deux exceptions, rompant le principe d’une République une et indivisible, sous couvert de traditionalisme.Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée.En clair, en pays tauromachique, on peut torturer à gogo un animal, dans un abattoir à ciel ouvert, que représente une arène.C’est une honte ! Par ailleurs, les progrès constants de l’éthologie nous permettent chaque jour de comprendre un peu mieux les animaux et de mesurer leur intelligence, leur importance écologique, ainsi que leur capacité à souffrir physiquement et psychologiquement. Les animaux sont des êtres sentients. Ces considérations placent l’être humain en situation de responsabilité dans ses interactions avec les animaux. Les conditions de vie de ces êtres vivants, dont par ailleurs nous tirons de multiples ressources et services, doivent donc être améliorées pour prendre en compte cette donnée.Cette sale mode, une habitude que prend la société, de considérer qu’un animal, un être sensible, peut être traité comme une chose.Le ministère de la culture et des loisirs doit profondément revoir ses relations aux animaux.Pour information, l’abolition de la corrida gagne à son tour la France, avec 3 personnes favorables en 2015 contre 1 sur 2 en 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité