Actualités

NÎMES La mairie et les forains repartent du bon pied

Pascal Gourdel lors de l'inauguration de la fête foraine. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Pascal Gourdel lors de l'inauguration de la fête foraine. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Pendant toute la feria de Nîmes, les forains ont installé des stands et des manèges sur le parking du stade des Costières.

Fini le temps du Marché Gare. Une époque que les forains ne regretteront pas. Leur représentant, Patrick Mutter, responsable des forains de Nîmes, est plus tranchant :"Au Marché Gare, ça a été la catastrophe". Aujourd'hui, pour la première fois depuis des années et grâce à l'intervention du préfet Didier Lauga, ils testeront le parking du stade des Costières. "On a de la chance d'avoir un bon préfet", souligne Patrick Mutter. Le représentant de l’État dans le Gard a réussi la prouesse de réunir autour d'une table la ville de Nîmes et les forains et, peut-être plus encore, de faire en sorte qu'ils se parlent. "On a décidé de faire confiance à M. Fournier (le sénateur-maire de Nîmes qui s'est fait représenter lors de l'inauguration de la foire, NDLR) une deuxième fois mais on reste attentifs".

Souriant, Pascal Gourdel, l'adjoint au maire délégué au commerce, aux foires et marchés, est optimiste :"C'est une nouvelle ère qui s'ouvre avec de nouveaux challenges à relever. On est là pour construire". Il faut désormais que la mayonnaise prenne aussi auprès du public. Pendant cette feria, une cinquantaine de forains ouvrent leurs attractions de 16h à 1h avec une clôture lundi à 20h.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité